[Avis Lindner pour handicapé] «Enfin un tracteur équipé comme une voiture!»

C’est l’un des tous premiers à avoir pu tester le Lindner équipé pour les personnes à mobilité réduite. Il s’appelle Grégory Daude et est agriculteur éleveur laitier en Gaec avec sa mère dans le Cantal. Il est venu sur le Sommet de l’élevage pour découvrir les équipements du tracteur. Grégory Daude est en fauteuil roulant. Il fait part à la rédaction de ses premières impressions.

Grégory Daude en cabine du Lindner pour découvrir, avec Julien Durrieu de la marque Lindner, l'interface de conduite et les aménagements en cabine du tracteur.

«C’est un progrès d’avoir enfin un tracteur qui soit équipé comme une voiture! C’est simplement du jamais vu», se réjouit Grégory Daude en cabine du Lindner Lindtrac, exposé sur le stand du constructeur sur le Sommet de l’élevage. Grégory Daude est handicapé et n’a pas l’usage de ses jambes.

Une minute pour s’installer

Télécommande en main, il quitte son fauteuil roulant et se hisse sur le siège fixé sur la nacelle qui va le monter à bord du tracteur. Première remarque, cela «pourrait aller un peu plus vite». Une minute après, il est installé à bord du tracteur et peut découvrir la télécommande à gâchette qui assure la gestion de la vitesse d’avancement. Julien Durrieu, inspecteur pour la marque, continue ainsi de lui expliquer le fonctionnement du tracteur et les principaux aménagements mis en place pour les personnes à mobilités réduites.

tracteur handicape lindner

La poignée avec la gachette sur la main droite de l’agriculteur gère l’avancement du tracteur.

«La pédale de frein, c’est le même système que sur la voiture. C’est très bien. Pour l’avancement, il faudra tester et prendre l’habitude de la gâchette et l’utilisation du joystick multifonctions qui permet le contrôle du chargeur frontal et de l’inverseur.»

Je pourrais atteler tout seul

«Le mieux, c’est le système d’attelage- dételage automatique sur le relevage avant. Avec un tel système, je pourrais atteler tout seul, tous les matins, la désileuse sur le tracteur et nourrir les bêtes. Ça éviterait comme aujourd’hui que l’on m’attèle l’outil le soir pour que je puisse être autonome le matin», confie l’agriculteur.

C’est presque un soulagement pour cet agriculteur de découvrir un tel tracteur. Il confie avoir galéré pendant deux ans pour pouvoir installer un élévateur sur le Massey Ferguson de la ferme, sans parler des équipements intérieurs. «Personne n’est capable de répondre à ce type de demande. Maintenant tout le monde va pouvoir savoir qu’il existe une solution sur le marché.»

A lire aussi sur le sujet:

[SOMMET DE L’ELEVAGE] UN TRACTEUR LINDNER POUR PERSONNE À MOBILITÉ RÉDUITE

Egalement sur les tracteurs Lindner:

[Essai Lindner Lintrac 90] Aussi agile qu’un chamois

[Révolution] Conduite autonome pour le Lindner Lintrac

Une version vigne pour le tracteur Lindner Lintrac

Entraid Vidéos

Un cueilleur articulé pour lutter contre la pyrale chez Geringhoff

Hardi prépare un « snipeur d’adventices »

New Holland T6 Methane Power, une série commercialisable en 2020

Kubota dévoile la 3e génération de tracteurs M7

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement