Une ensileuse pour le fauchage-andainage avant moisson

La Cuma du Grand trèfle dans le Rhône s’est équipée de façon originale pour faucher et andainer la récolte avant le battage. Un choix à la fois technique et réglementaire.

Une ensileuse modifiée pour accueillir une coupe Honey Bee de 6.70 m. Un choix fait par la cuma du Grand trèfle dans le Rhône.

La Cuma du Grand trèfle réunit 4 adhérents en bio avec des productions de légumes et grandes cultures. «Faucher et andainer avant moisson répond à plusieurs objectifs» explique Bertrand Rabatel, président de la cuma. «En grandes cultures, nous récoltons de nombreuses espèces, pois chiche, sarrazin, soja, orge, colza… mais il y a souvent des irrégularités de maturité dans une même parcelle. Cette opération nous permet de récolter ensuite un produit avec une maturité homogène sans avoir de problème de séchage.» Faucher avant récolte permet aussi de résoudre le problème de salissement des parcelles. «Tout ce qui va rentrer dans la moissonneuse sera sec. Nous allons ainsi augmenter la qualité du battage et le triage sera plus efficace. En plus en fauchant tôt on évite que des adventices montent à graines.»

Faucher et andainer avant moisson

Faucher et andainer avant moisson: un moyen de gagner une dizaine de jours sur la date de récolte habituelle pour implanter une culture secondaire.

Gagner 10 jours pour implanter une culture secondaire

Un autre atout pour la fauche avant moisson est de pouvoir en moyenne gagner 10 jours sur la date de récolte habituelle. «Dans notre cas, cela va permettre d’installer des cultures secondaires. Derrière l’orge nous allons implanter du soja et du sarrazin après le blé.

Faucher et andainer avant moisson

Pour un séchage optimal de la récolte, les épis sont orientés vers le haut de l’andain et positionnés comme les tuiles d’un toit. Un coup à prendre et des réglages à apprivoiser.

Travailler avec du matériel aux normes

«Sur internet, on trouve aujourd’hui beaucoup d’automotrices de fauchage andainage d’occasion. Nous nous sommes penchés sur le sujet et nous avons ainsi découvert que majoritairement ce type de matériel n’est pas homologué pour aller sur la route. Nous sommes dans la banlieue de Lyon et se lancer sur la route avec une machine non homologuée conduite par un salarié était impensable.» La solution est donc venue avec l’achat d’une ensileuse d’occasion. «La machine dispose de 280 ch. Elle nous a couté 30.000€ avec 3000h au compteur. Des modifications ont été réalisés par les Etablissements Girard à Villars-Les-Dombes afin de pouvoir y adapter la coupe Honey Bee de 6.70m.» D’autres modifications sont en projet afin de pouvoir y installer un groupe de fauche pour la récolte de la luzerne. A suivre.

Faucher et andainer avant moisson

Le choix de l’ensileuse pour le fauchage-andainage permet d’avoir un convoi agricole qui respecte la réglementation routière

En complément:

Engouement pour le fauchage andainage

Un combiné de fauche sur une ensileuse

Entraid Vidéos

Quand détruire le couvert avant un maïs fourrage?

Un bec pour la moisson du chanvre

Comment se lancer dans le semis direct?

Agriculture de conservation : les éleveurs ont de gros atouts

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement