Une pomme de terre connectée en vedette à Vegas

Une pomme de terre munie de capteurs et d’une antenne est exposée par un jeune français, Nicolas Baldeck, au CES de Las Vegas. Une innovation pleine de surprises.

Une carte électronique est fichée dans le tubercule.

La Potato de Nicolas Baldeck est en vedette au salon CES de Las Vegas (Etats-Unis), La Mecque des nouvelles technologies. Le jeune entrepreneur a annoncé sa pomme de terre connectée pour « une des innovations les plus disruptives du #CES2020 ». Avec un argumentaire typique de ce milieu.

Plus fort qu’Apple

Il annonce par exemple pouvoir dépasser la puissance financière d’Apple en quelques années, rien qu’en captant 0,01% de part de marché au sein des 2000 milliards de pommes de terre produites chaque année dans le monde. La pomme de terre connectée alimente elle-même en énergie ses circuits électroniques et ses capteurs, et communique avec les smartphones. Elle est en vente sur un site de crowdfunding.

Une performance artistique

Il s’agit en fait, comme il le précise aujourd’hui, « d’une performance artistique, afin d’interpeller sur le bien-fondé du « tout connecté ». Pas un simple canular, mais une démarche sérieuse tout en étant décalée.

Potato-Nicolas Baldeck

On peut aussi se procurer le T-shirt !

L’agriculture au CES

On notera au passage que, parmi les dizaines d’innovations high-tech primées par le CES 2020, se trouvent quelques équipements liés à l’agriculture. En particulier :
pulvérisateur automoteur sans chauffeur GUSS, notre article précédent est ici,

tracteur John Deere 8RX, notre article précédent est ici,

Primé dans la catégorie « Tech For A Better World ».

installation de culture verticale N.Thing Planty Cube,
lampe pour serres Sherpa à longueur d’ondes variable,
vision du sol en cabine pour les manœuvres de véhicules, chez Continental.

Entraid Vidéos

[Claas Cargos ICT] Laissez le volant à la remorque!

Kubota X tractor, un concept autonome et électrique

Un cueilleur articulé pour lutter contre la pyrale chez Geringhoff

Hardi prépare un « snipeur d’adventices »

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement