ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Une rampe à lisier presque sans tuyaux

Partager sur

Une rampe à lisier presque sans tuyaux

En action dans une prairie de montagne.

Un répartiteur passif et une distribution par caisson caractérisent la rampe à lisier suisse Schleppfix. Un matériel de 6 à 12 mètres de largeur, pour les petites tonnes.

Une nouvelle rampe à lisier ultra simple arrive sur le marché suisse. Conçue par Thomas Hollenstein et Lukas Bosshart, elle fait l’impasse sur le broyeur répartiteur. A la place, une «assiette de distribution». Le lisier s’écoule par gravité sur un demi cône creusé d’une série de rigoles. Il se répartit ainsi dans un caisson percé d’une sortie tous les 30cm. Chacune reçoit un soc pour déposer le lisier au sol, comme le fait une rampe à patins.

répartiteur de la rampe à lisier Schleppfix

Le répartiteur passif, sans broyeur.

patin de rampe à lisier Schleppfix

Les patins disposent d’une certaine marge de manœuvre dans l’appui au sol.

Moins de bouchages avec le lisier

Les concepteurs de cette rampe Schleppfix revendiquent une réduction de la demande en puissance comme de l’usure. Ainsi, une tonne avec un simple compresseur peut suffire. Le poids s’avère également réduit, 890kg pour la version 12m. D’autre part, l’absence de tuyaux fins et autres organes étroits réduit les risques de bouchage. La rampe se présente en deux parties indépendantes, pour suivre la déclivité du sol.

La gamme comprend trois modèles, de 6 à 12m de largeur de travail. Une capacité modeste, en relation avec les petites tonnes présentes dans les régions de montagne. Il reste à voir le comportement de cette rampe avec des lisiers épais, en termes de qualité de répartition, notamment. En complément, la vidéo réalisée par nos confrères de Technique Agricole / Schweizer Landtechnik (en langue allemande).

En complément: