Alimenter le progrès

Elevages

Des troupeaux importants , une main d'oeuvre réduite, des rations variées avec plusieurs lots : autant d'éléments qui poussent à étudier l'investissement dans un système automatisé.

30/11/2015 - 13:23

Compte-tenu des agrandissements de troupeaux, des objectifs zootechniques et du manque de main d’œuvre, les éleveurs souhaitent améliorer leurs modes de distribution. La modernisation actuelle des équipements va jusqu’à la robotisation. Toutefois, les références sont encore peu nombreuses.

Partagez cet article: Alimenter le progrès

Dans l’Indre, la ferme expérimentale des Bordes, spécialisée en production bovine allaitante, s’est appuyée sur une étude comparative (P. Lépée, CA 23) entre trois systèmes de distribution, pour  son nouveau projet d’atelier d’engraissement de taurillons. Quatre types de rations sont  à distribuer avec de multiples composants (volume annuel : 984 t de MS). Trois systèmes d’alimentation avec mélangeuse ont été comparés :
– tracteur avec mélangeuse à vis verticale (coût évaluée à 32 240 €) + télescopique
– mélangeuse automotrice (120 000 €)
– système automatisé avec un robot d’alimentation et « cuisine » (200 000 €).

Sur le plan du temps de travail, la formule robot est incontestablement intéressante : 46 mn de temps de distribution contre 1 h 11 avec l’automotrice et 1 h 53 avec la mélangeuse. Mais le résultat économique est sensiblement différent. Même en intégrant le surcoût de main d’œuvre (évalué ici à 17€/h), le système tracteur mélangeuse représente un coût de distribution inférieur, de 26,1€/t, contre 29,2€ avec une mélangeuse automotrice et 30,1€ avec le robot. Ramené au coût annuel par place, la mélangeuse demeure moins coûteuse : 91 à 100 €, contre 103 et 113 € pour l’automotrice et entre  107 à 117 € pour le robot.

De 80 à 200 000 €

En Basse-Normandie, forte région laitière où les robots le traite ont désormais pignon sur rue, on voit apparaître aussi quelques élevages équipés de robot de distribution. « Les demandes d’informations sur ce sujet sont encore peu nombreuses aujourd’hui » tempère toutefois Christian Savary, conseiller en machinisme à la Chambre d’agriculture de la Manche. Le prix des robots, situé dans une fourchette large de 80 à 200 000 €, peut représenter un frein. Surtout dans la conjoncture actuelle.

La quinzaine de constructeurs présents sur ce marché propose des équipements dont le niveau d’automatisation est total ou partiel. Les systèmes les plus coûteux étant  ceux où l’acheminement des fourrages et autres composants de la ration est entièrement robotisé. Dans ce schéma, l’automate  désileur/mélangeur/distributeur est guidé au sol ou par GPS. A l’inverse, certains systèmes n’automatisent que le mélange et la distribution. Ramené au litre de lait, les investissements (hors silo) atteignent 25 € à 35 €/1000 l de lait selon une étude conjointe Arvalis et Institut de l’Elevage. 

Avantages et limites du robot d'alimentation

Eléments positifsLimites
Gain de tempsCoût de l’équipement
Augmentation de la fréquence de distribution (rations fraîches)Encore assez peu de références technico-économiques
Facilité de modulation des rations en présence de plusieurs lotsExigence d’un bon SAV (délai d’intervention, tarifs, …)
Moins de consommation d’énergie

Les tendances des systèmes de distribution

Même si les références technico-économiques sont encore peu nombreuses, quelques tendances se confirment :
1) Le coût relatif à la consommation électrique de ces équipements est comparativement moins élevé que la consommation en carburant.
2) un bon SAV est indispensable, mais le coût du contrat annuel proposé par certains constructeurs peut aller jusqu’à 5000 €
3) en présence d’une nouvelle stabulation, des économies en coût de construction semblent possibles dans la mesure où la largeur de(s) couloirs de distribution peut être réduite. Mais l’économie n’est pas automatique.
4) La gestion de l’alimentation par lot peut être grandement facilitée avec une distribution automatisée, cependant l’augmentation de la fréquence de distribution génère des gains limités du point de vue de l’efficacité alimentaire.
 

Etude comparative : atelier d'engraissement de la Ferme des Bordes (Indre)

SystèmeTemps de distributionCoût de distribution/tMSCoût annuel de distribution/place
Tracteur - mélangeuse1 h 53 mn26, 1 €91 à 100 €
Automotrice1h 11 mn29, 2 €103 à 113 €
Robot46 mn30, 1 €107 à 117 €
Publicité
Simple Share Buttons