Cuma de Pimbo: 50 ans et encore en plein développement

En région
anniversaire de la cuma de Pimbo, au-delà de la mécanisation, la cuma de Pimbo est devenue un outil de développement des exploitations agricoles.

Anciens et plus jeunes réunis au hangar de la cuma de Pimbo, à l’occasion des 50 ans de la cuma.

12/10/2018 - 18:00

Le samedi 4 août, sous un soleil de plomb, la cuma de Pimbo avait convié tous ses adhérents, anciens, actuels, ainsi que ses partenaires, pour fêter son 50e anniversaire (52 ans exactement).

Partagez cet article: Cuma de Pimbo: 50 ans et encore en plein développement

Eric Peyrucat, actuel président, et Patrick Dussau, ancien président, ont rappelé l’origine de la cuma. Elle a été créée le 10 février 1966, sous l’impulsion d’une dizaine d’agriculteurs, autour d’une activité pressage de petites balles (avec traction fournie) et l’achat d’une vigneronne.

Patrick Dussau a souligné ensuite le fort développement de la cuma dans les années 1980 avec la mise en place d’une activité récolte et séchage du maïs.Le principal objectif était d’améliorer le service réalisé jusqu’alors par des entreprises de travaux agricoles. Ces dernières venaient quand elles pouvaient dans ce petit coin du département au parcellaire difficile.

Au-delà de la mécanisation, un outil de développement

Puis, sur cette base solide de la cuma communale, bien ancrée sur son territoire, sont venus se greffer d’autres projets et d’autres cuma avec des activités bien spécifiques.Le premier groupe tracteur est arrivé en 1986. La transformation des canards gras avec la cuma Tradition Paysanne du Tursan a été créée en 1991.La spécialisation dans l’ensilage s’est faite avec la cuma des 8 clochers en 1992 (aujourd’hui devenue la cuma des Coursayres pour la récolte en intercuma avec Garlin). Plus dernièrement, la création de la cuma «les Pieds dans l’eau» pour l’irrigation des cultures.

«La cuma a été et reste un véritable outil de développement des exploitations. Elle a su mener des réflexions allant bien au-delà de la mécanisation», a rappelé Patrick Dussau.

Cette dynamique semble maintenue encore aujourd’hui avec l’arrivée de jeunes installés, même s’ils sont moins nombreux. Ainsi en ont témoigné Paul Dussau et Gemain Theux, tous deux actifs au sein du conseil d’administration et de la vie de la cuma de Pimbo. Cuma qui aujourd’hui est en mesure de répondre à l’ensemble des besoin d’une exploitation de polyculture-élevage, avec du matériel performant, innovant, à des coûts raisonnables.

Soutien du département

La conseillère départementale, Monique Lubin, présente pour l’occasion, a rappelé l’engagement du département pour soutenir ce formidable outil collectif au service des exploitations, illustré ce jour à Pimbo. Elle a également rappelé tout le soutien du département dans le contexte difficile subi par notre agriculture.

La matinée s’est terminée par une belle photo de famille et un bon buffet qui s’est poursuivi très tard dans la journée pour certains. Comme le rappelait le président en guise de conclusion: «50 ans de progrès, ça se fête et, à Pimbo, on aime la fête !»


La cuma de Pimbo aujourd’hui, c’est:

  • Une quarantaine d’adhérents facturés
  • 70.000 € de chiffre d’affaires
  • Une activité de mise en culture avec toute la chaîne de matériels pour 110 ha de surface
  • Une activité séchage de maïs (800 t) en lien avec la cuma récolte des Coursayres
  • Une activité fenaison (1.500 balles)
  • Une activité épandage de fumiers (9.000 tonnes) et lisiers avec enfouisseurs ou rampes à buses (13.000 m3)
  • Une activité transport avec 4 remorques
  • Une pailleuse pour 9 éleveurs
  • Un chargeur télescopique
  • 2 salariés partagés à trois cuma (Garlin, Coursayres et Pimbo Communale) pour conduite et entretien du matériel
  • La transformation de canards gras et volailles par le biais de la cuma Tradition Paysanne du Tursan
  • L’irrigation par pivot et enrouleur par le biais de la cuma les Pieds dans l’eau
  • A souligner également, un hangar avec atelier pour stockage, entretien du matériel ainsi qu’un mobil-home comme lieu de rencontre et de convivialité pour les adhérents et les salariés
Richard Finot
Publicité
Simple Share Buttons