Que penser du défanage électrique Zasso Xpower?

Le XPower offre une efficacité intéressante comme outil de désherbage électrique, selon les essais d’Arvalis. La méthode est aujourd’hui coûteuse mais pourrait évoluer.

Des résultats encourageants à l'issue de deux années d'essais (photo Michel Martin / Arvalis Institut du Végétal).

Les tentatives pour trouver des alternatives au défanage chimique des pommes de terre se multiplient. En effet, les réponses phytosanitaires disparaissent les unes après les autres. Les broyeurs de fanes voient arriver en complément des arracheuses de fanes ou des écraseuses de fanes. Mais on n’oublie pas la solution thermique, fonctionnant pourquoi pas avec un carburant d’origine agricole. Enfin, dernière tendance: l’électrique. Une électrocution des fanes sous très haute tension mais faible ampérage. Voici l’avis d’Arvalis sur le défanage électrique des pommes de terre.

Un ou deux passages

Dans cette dernière catégorie, on trouve le XPower, développé par Zasso et vendu maintenant par AgXTend. Arvalis l’a testé durant deux saisons, 2019 et 2020. Le bilan apparaît comme positif, comme le dévoile Arvalis-Infos. «Le résultat est plus complet que le broyage simple, en évitant les reprises de végétation sur variété difficile comme Challenger par exemple. À condition d’effectuer un double passage du XPower ou d’intervenir après un broyage initial. Le résultat obtenu est alors du même ordre que la méthode de référence, le traitement chimique par Spotlight après broyage.»

Avis d’Arvalis sur le défanage électrique: une technique encore coûteuse

L’institut a exploré l’effet de la vitesse d’avancement, 3 et 5km/h dans les essais. Il a aussi constaté des différences d’efficacité selon la variété, la maturité naturelle et les conditions de culture. La puissance électrique appliquée peut aussi jouer un rôle. Il reste en revanche à convaincre aussi les gestionnaires.

«Cette nouvelle technique prometteuse est toutefois en phase de construction de son modèle économique, compte tenu du coût de l’équipement et de sa largeur de travail limitée.»

Arvalis note enfin dans son article que l’arrivée d’un nouvel acteur dans ce créneau, Nucrop, pourrait faire baisser les coûts. Précisons que ce dernier associe le défanage électrique à l’emploi d’une solution saline pour augmenter l’efficacité du courant.

défanage électrique de pommes de terre crop.zone Nucrop

Nucrop, une autre méthode développée par Crop.zone, Nufarm et Fenaco.

En complément:

Entraid Vidéos

Essai Massey Ferguson 8S: quelle cabine, quel confort!

Optimiser la puissance de l’ensileuse à l’herbe

Andaineur à tapis: même à 60.000€, les coûts s’évaporent

Essai Claas Axion Cemos: l’électronique plus fort que vous?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement