[Gestion de projet] Sous couvert du DiNA, soignez la convivialité!

Récompensé du prix du jury aux Trophées DiNA cuma 2018, le bâtiment de la cuma des Ecorces dans le Doubs vient d'être inauguré. L'aboutissement d'un projet dont la réussite s'explique avant tout par l'ambiance à l'intérieur de ce groupe (très) soudé. Rencontre.

Fin août, la cuma des Ecorces (Doubs) inaugurait son bâtiment, une réussite avant tout humaine.

Le 31 août 2018, avait lieu l’inauguration officielle du bâtiment de la cuma des Écorces. Autours des adhérents dont leur président, Vincent Laubert, les élus locaux et représentants des Cuma de Bourgogne Franche-Comté ont assisté à la découpe du ruban inaugural, mais aussi à la soirée festive qui était donnée après le feu d’artifice.

Les jeunes agriculteurs du secteur ont animé un concours de pointage de Montbéliardes et tenu la buvette. Un événement ouvert à tous pour mettre en application les valeurs d’accueil si souvent prônées dans le réseau Cuma.

Une bonne occasion de rebondir sur l’adage admis pour intégrer des jeunes en cuma : avoir des cuma sexy !

La convivialité, source de la réussite

Pour vous parler de la réussite de la mise en place d’un bâtiment à la cuma des Écorces, au cœur de la zone de production de lait AOP Comté, il faudrait parler des résultats du DiNA cuma stratégique et du DiNA cuma bâtiment. Mais, à bien réfléchir, la réussite de cette cuma est peut-être due, en premier lieu, à l’ambiance qui règne autour du groupe. C’est dans des cuma comme celle des Écorces que l’on peut mesurer la valeur ajoutée de la convivialité et mesurer le sens du concept de “team-building”.

En effet, les animateurs des cuma de France et de Navarre s’accorderaient à dire qu’une réunion de cuma se terminant par le partage d’une bouteille est la normalité.  Le “bon sens paysan” octroie souvent aux cumistes la capacité d’être en vif désaccord sur les investissements ou la gestion de la cuma, mais de savoir passer outre ces différents et échanger ensemble sur la vie rurale et leur travail, au-delà de la cuma.

Un sentiment d’appartenance moteur pour mener à bien des projets complexes

Aussi, la cuma des Écorces est animée par cette convivialité au quotidien qui procure aux adhérents, dans leur diversité, un sentiment d’appartenance. Et c’est ce même sentiment d’appartenance qui permet de mener à bien des projets complexes comme la construction d’un bâtiment de cuma. D’autant que cette construction attise l’unité du groupe, qui peut dorénavant se retrouver autour d’un lieu physique. Et les 20% de subvention dans le cadre du “DiNA cuma bâtiment” sont un salut pour le groupe déjà fédéré autour du projet!

Ne laisser personne en dehors du cercle

Dans un groupe historiquement soudé, les réflexions menées dans le cadre du DiNA conseil stratégique permettent de donner la parole aux plus discrets, d’aborder les imperfections masquées par la vitesse du quotidien, de ne laisser personnes en dehors du cercle ou d’éviter les frustrés qui n’osent jouer les trouble-fêtes.

Longue vie à la cuma des Écorces, qui sera encore nous offrir des vidéos improbables pour nous présenter ses projets:

A lire également :

Palmarès des trophées DiNA cuma 2018 : le prix du jury pour le bâtiment de la cuma des Ecorces

Trois conseils pour intégrer les jeunes agriculteurs dans la cuma

Projet bâtiment : la pose des premiers jalons aux Ecorces

Entraid Vidéos

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

Entraid Magazine de novembre 2019

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement