Quand un chantier d’ensilage devient un cluster de coronavirus

Réunis sur un chantier d’ensilage, cinq agriculteurs voisins sont touchés par le virus Covid-19. L’un d’eux est dans le coma. Le réseau fédératif des coopératives, appelle à la prudence.

« Nous vous invitons à redoubler de vigilance sur les questions de distanciations et de règles sanitaires par rapport à l'épidémie de Covid 19 », insistent les responsables de cuma en Normandie en pleine saison des ensilages.

Les responsables du réseau en Normandie lance une franche invitation à garder ses distances au sein des groupes d’ensilage après la découverte d’un cluster chantier d’ensilage. « Nous vous rappelons de faire attention lors des chantiers d’ensilage, afin de vous protéger et protéger vos proches. »

Pour des équipes de voisins réunis autour de l’objectif d’assurer le stock fourrager d’une année, d’ordinaire dans la joie et la bonne humeur, le message peut sembler contre-intuitif. Il semble néanmoins important d’y prêter une attention particulière. En effet l’épidémie de coronavirus s’invite aussi dans les campagnes.

Cluster chantier d’ensilage : cela n’arrive pas qu’aux autres !

« Une cuma du Calvados vient d’en faire l’amère expérience », relaye sur son compte Facebook Florian Frémont, animateur cuma dans la région.

A lire sur cette thématique :

Ai-je encore le droit d’organiser une réunion de plus de 10 personnes ?

Regroupement et réunion en cuma : le masque obligatoire depuis le 1er septembre

Covid-19 : les cuma déploient leurs ressources

Certains font déjà très attention

Alors que l’activité bas encore son plein dans plusieurs secteurs d’élevage laitier, d’autres animateur relayent que les mesures de précaution sont très diversement observés. « Certains font déjà très attention ». Mais sur d’autres chantiers, les automatismes de convivialité, de politesse, naturels et historiques, restent plus tenaces. Le drame qui impacte lourdement les coopératives de proximité dans le Calvados illustre l’importance de la prudence.

Réglementation, témoignages et actualités, retrouvez tous les articles liés à cette thématique dans notre dossier spécial Covid-19

Entraid Vidéos

6 août 2020 : la Cuma de Blanzay sort l’ensileuse

L’ensilage brins longs n’a pas eu d’effet sur les performances

[Ensilage] La cuma de l’Ouette a saisi l’occasion de persévérer

[Ensilage de maïs] Le risque c’est 10.000 euros de perte sur 30 ha

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement