Crédit bancaire ou constructeur ?

Gestion économique
Prêts constructeurs, crédit-bail, emprunts bancaires, achat de matériel

Crédit bancaire ou constructeur : l’essentiel est d’abord de réfléchir à sa politique d’achat

19/05/2016 - 14:40

Que l’on choisisse un crédit constructeur ou un crédit bancaire, l’acquisition du matériel reste un domaine où existent d’importantes marges de progrès pour la rentabilité des exploitations, selon Etienne Launay d’Agrigestion.

Partagez cet article: Crédit bancaire ou constructeur ?

Etienne Launay du cabinet Agrigestion

Etienne Launay du cabinet Agrigestion.

Entraid: Comment est appréhendé l’achat de matériel ?

Etienne Launay: Le matériel est une grande fierté, voire parfois une raison d’être. Et le neuf semble toujours mieux que l’ancien. De ce fait, la taille du matériel est souvent disproportionnée par rapport aux besoins. Un changement de mentalité est nécessaire pour mieux vivre de son métier.

Entraid: Même en cuma ?

EL: Oui, je le dis bien que je défende toujours le collectif. Certaines sont suréquipées ou achètent sans politique d’achat, sans planning d’investissement. Il faut avoir conscience qu’en optant pour une énorme remorque, ou une ensileuse 10 rangs en vue d’accélérer les chantiers, on oblige l’adhérent à changer son tracteur pour un 130 ou 140 ch, alors qu’une huit rangs suffisait peut-être et aurait permis à tous de dégager une meilleure rentabilité…

Entraid: L’offre peut être alléchante?

EL: L’important est de bien réfléchir à l’acte d’achat. La conjoncture économique avec des cours très bas oblige à réfléchir à ses charges, aux coûts que va engendrer une acquisition. Combien d’utilisation (heures, hectares) mon matériel va faire par an ? Ai-je les moyens financiers ? Quelle est ma capacité de remboursement ? Combien me reste t-il pour vivre ? Financer son matériel doit se penser en termes de rentabilité. Il faut faire venir les fournisseurs et comparer ! La première erreur, c’est la carotte fiscale : acheter pour bénéficier d’une déduction pour investissement, pour éviter impôts et charges sociales. La fiscalité se gère après.

Entraid: Les «prêts constructeurs» semblent plus simples?

EL: Les constructeurs proposent des prêts avec des taux très bas qui leur permettent de continuer à vendre en temps de crise. Mais ils ne concernent que le matériel neuf. Il faut se poser la question de savoir si on a besoin de neuf ou d‘occasion. En cas de non paiement des échéances, le constructeur reprendra le matériel comme dans un leasing.

Entraid: La solution crédit-bail reste chère ?

EL: Un point à un point et demi plus chère. Comme la location, cette solution convient si on veut limiter le coût d’entretien, renouveler régulièrement le matériel et échapper à la notion de plus-value. Un accord crédit-bail est plus facile à obtenir. Chacun est noté selon la situation de ses comptes. Moins on est endetté, plus on aura une offre intéressante.

Entraid: Qu’en est-il des frais d’emprunt ?

EL: Rappelons d’abord qu’une exploitation classée «à risques» aura du mal à obtenir son prêt à l’achat… Concernant les frais de garantie (hypothèque ou caution) et d’assurance prêt, ils sont aussi importants que le taux. Ils font la moitié du coût de l’emprunt. Notez : on peut vous proposer un effort sur le taux et se rattraper sur l’assurance… Il faut donc demander le coût total, inscrit au bas du tableau d’amortissement. Il y a de grandes différences ! Tout peut se négocier. Encore une fois, il faut comparer…

Avantages du crédit constructeurContraintes du crédit constructeurAvantages du crédit bancaireContraintes du crédit bancaire
Sur le lieu de venteRisque de ne pas raisonner suffisamment l'achat, dépendance vis-à-vis du constructeurEn agence ou sur le lieu de ventePeut être plus cher (pas nécessairement)
Taux très bas, peu de formalitésQue du neufApproche globale de l'exploitation
Peu de formalités sur le lieu de vente

A lire aussi : FISCALITÉ ET INVESTISSEMENT : GARE À L’AVEUGLEMENT

TRACTEUR ET FISCALITÉ : VOIR PLUS LOIN QUE L’IMPACT FISCAL D’UN INVESTISSEMENT

CRÉDIT BANCAIRE OU CONSTRUCTEUR ?

BYE BYE CRÉDIT CLASSIQUE, WELCOME CRÉDIT BAIL

LOUER OU ACHETER, PROLONGER LA GARANTIE, LE CHOIX S’ÉLARGIT

Fiche pratique : INVESTIR EN CINQ ÉTAPES

Par Gwenaëlle Leprat
Publicité
Simple Share Buttons