Emploi en cuma: les élus en première ligne

Le national
Un travail de facilitation graphique, pour une transition des emplois agricoles partagés.

Les enjeux des 4 scénarios enseignement/emploi agricole esquissés par de Centre de prospectives du ministère de l'Agriculture, résumés graphiquement par La Fourmi Orange (CAE Oz, Angers)

11/11/2018 - 22:33

Tous les échelons et les territoires du réseau des cuma avaient rendez-vous du 6 au 8 novembre à La Rochelle pour se donner de l'élan sur une thématique stratégique: l'emploi en cuma. Objectif affiché: construire et consolider des binômes élus-salariés mobilisés, dans un réseau qui défend un salariat compétent, au service des exploitations, avec un rapport coût/salaire équilibré. Résumé des trois jours.

Partagez cet article: Emploi en cuma: les élus en première ligne

Un tiers de la soixantaine de participants étaient des agriculteurs élus du réseau cuma, mobilisés sur l’emploi. Ils étaient accompagnés par les salariés des fédérations qui travaillent avec les cuma au quotidien sur ces questions. Une vraie réussite pour le réseau, qui anime des cuma dynamisées par des agriculteurs, pour les agriculteurs.

Le réseau des cuma défend une vision de l’emploi agricole à contre-courant des clichés: des salariés qualifiés, fidélisés, souvent polyvalents, très autonomes pour de l’emploi partagé entre exploitants agricoles.

Une possibilité qui en ouvre d’autres depuis que l’activité « groupement d’employeurs en cuma » est ouverte: désormais, les salariés de ces groupements peuvent être mis à disposition sur les exploitations des adhérents sans matériel de la cuma.

Aujourd’hui, les cuma emploient plus de 4700 salariés en France, a rappelé Cyril Jacquin, trésorier de la Fncuma mais aussi administrateur  charge de l’emploi et de la formation lors de la séquence de prospective qui a clôturé ces trois jours. Un chiffre qui, selon le souhait des élus en place depuis 2016, devrait atteindre plus de 5700 en 2020, a-t-il rappelé.

Catalyser les volontés, mutualiser les connaissances

Pour accompagner cette croissance, à la fois des effectifs et des compétences demandées par les agriculteurs en cuma, le Forum national Emploi du réseau cuma a eu pour objectif principal de consolider les binômes de salariés en charge de l’accompagnement de l’emploi dans les fédérations de proximité des cuma, et de leurs élus.

Autre objectif, en lien avec les six premières éditions de ce Forum biennal: échanger des pratiques, des outils, des méthodes entre animateurs pour une montée en puissance globale du réseau sur ces questions d’emploi.

Un dynamisme nécessaire au vu des quatre scénarios esquissés par Muriel Mahé, du Centre d’études et de prospectives du ministère de l’Agriculture en fin de Forum. Un travail réalisé dans le cadre d’une étude intitulée « Métiers, qualification et emplois liés à l’enseignement agricole: 4 scénarios d’ici 2030« .

Une intervention passionnante, sur laquelle tous les participants ont planché pour déterminer quelles actions mettre en place aujourd’hui pour se préparer à accueillir l’avenir, à la fois pour les exploitants et les salariés agricoles.

Les participants, élus comme animateurs, ont unanimement souligné le besoin de faire encore monter en compétence les salariés de cuma, et de mettre les moyens pour les attirer, leur permettre de se former tout au long de leur carrière et les fidéliser.

Des leviers que possèdent les groupes et notamment les cuma.

 

Publicité
Simple Share Buttons