[Exclusif] Une benne à fond poussant chez Jeantil

Nouveautés

Les derniers habillages et des essais restent à faire avant la livraison du client, une cuma, mais le premier exemplaire de la benne BR à fond poussant est sortie de son atelier.

24/10/2016 - 06:35

Le constructeur breton roule sur le marché de la benne à fond poussant. Il termine la préparation d’un premier exemplaire, commandé par une cuma.

Partagez cet article: [Exclusif] Une benne à fond poussant chez Jeantil

L’innovation pousse la marque un peu plus loin dans la performance de ses matériels de transport. Mi-octobre, Jeantil sortait pour la première fois dans la cour de son site de fabrication breton, un exemplaire de sa nouvelle gamme de remorques. Le modèle présenté, presque prêt à partir effectuer ses premiers essais, était une version toutes options, avec l’homologation 40km/h, ou encore, des suspensions hydrauliques sur les trois essieux et la flèche.

Vidange en quatre vérins

Le bloc de vérins

La course de la paroi mobile est entraînée par 4 vérins pour limiter l’encombrement du mécanisme.

Et si jusqu’ici, les concepteurs ont globalement repris de l’existant, «tout ce qui est au-dessus est nouveau», explique Philippe Jeantil, fier du travail de ses équipes et qui entend répondre à une demande croissante des utilisateurs de benne pour une vidange sécurisée et rapide. Celle-ci promet un temps de l’ordre de la minute.

Pour le mécanisme de poussée, «nous avons opté pour un système compact, avec quatre vérins», détaille Anthony Cavalon, directeur commercial de l’entreprise. Le but est de ne pas risquer l’accrochage entre le bloc de déchargement et le tracteur lors des manœuvres.

Un côté légèreté pour ce poids lourd du transport

Les côtés de caisse sont une autre particularité que le fabricant met en avant. Les flancs attirent l’œil, avec les profils alu qui confèrent à l’engin son design dynamique. De plus, dans la ceinture de caisse, les concepteurs ont misé sur la résistance, garante d’une parfaite étanchéité nécessaire au niveau de la paroi poussante. Aussi choisis pour la légèreté du matériau, les côtés permettent un gain qu’Anthony Cavalon estime à une tonne sur le poids de l’outil vide, 11t pour ce modèle.

Les côtés sont en profils alu.

Pour ses côtés de caisse, le constructeur a choisi l’aluminium.

Jeantil propose trois formats de sa benne à fond poussant: 30, 40 et 50m3 pour un PTAC de 24 à 32t. La marque entre donc sur le marché par la cour des grands volumes. La principale justification est double puisque la question de la sécurité au déchargement est moins prégnante avec des matériels de plus petit format, moins exposés au risque de renversement, et le surcoût de l’investissement se compense d’autant mieux que les quantités transportées seront grandes.

Vue à l’intérieur

Un voyage au centre de la caisse offre un regard sur la planéité du plancher et des côtés, qualité indispensable pour une vidange correcte.

Vue sous le châssis.

Entre le plancher de la caisse et le plancher des vaches, la stabilité est à l’honneur pour ce premier exemplaire, avec des suspensions hydrauliques pour le train roulant, comme pour la flèche.

Publicité
Simple Share Buttons