Fertilisation du maïs : objectif 100 % lisier

Faire du lisier un véritable fertilisant en l’apportant le plus près possible des besoins des cultures. C’est le défi que veulent relever un groupe de la Cuma de Saint Julien sur Veyle dans l’Ain en investissant dans un automoteur d’épandage.

Une contenance de 16 000 l, une puissance de 510 ch avec une rampe à patins de 15 m et un enfouisseur à disques de 6 m. Une autre façon de voir la valorisation du lisier.

Un automoteur Vervaet pour épandre le lisier, un projet qui trottait dans la tête de certains adhérent de la Cuma. « On s’est lancé dans ce projet avec au début un volume de 10 à 11 000 m3 à épandre chaque année » indique Ludovic Bagne, président de la Cuma. « Dans un avenir proche, les volumes annuels seront supérieurs avec l’arrivée d’autres adhérents sur l’automoteur. »
L’ensemble a été acheté d’occasion pour 380 000 €. Ce prix comprend aussi une rampe à patins de 15 m et un enfouisseur à disques de 6 m.
Avec ce matériel équipé du télégonflage, « l’épandage du lisier va être possible sur des blés en sortie d’hiver. Après la récolte, il y a aussi la possibilité d’enfouir le lisier avant le semis d’un couvert. Cela donne plus de polyvalence et d’occasion de véritablement valoriser le lisier. » Mais l’objectif premier est plus ambitieux.

Objectif maïs

Passer dans du maïs au stade 8-9 feuilles « car c’est à ce moment que la culture en a besoin » Pour cela des modifications seront apportées. L’automoteur sera équipé à l’arrière de roues jumelées de manière à pouvoir passer entre deux rangs. A l’avant une roue plus étroite sera installée. Pour le ravitaillement, il sera réalisé avec 2 tonnes à lisiers équipées d’un cône pour le pompage. Avec une pompe de 9000 l / min installé sur l’automoteur, l’opération prendra moins de 2 minutes. A l’avenir, la Cuma pense aussi investir dans un camion semi-remorque d’occasion avec un volume de la citerne de 2 fois celle de l’automoteur. Début des chantiers sur maïs début juin. A suivre.

Des chaussures spéciales maïs pour l’automoteur Vervaet de la cuma Saint julien des Bords de Veyle.

En complément: Un automoteur Vredo en cuma et quoi de neuf du côté des équipements lisier

Entraid Vidéos

Epandage de précision: difficile en zone de montagne

Semis direct: 14 outils comparés dans la Somme

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement