En finir avec la corvée de bois

En région Bois
Fendeuse de bûches Haute-Normandie

Bientôt une fendeuse de bûches horizontale en Haute-Normandie ? Crédit : François Dupont

23/12/2015 - 18:00

«J’entends souvent parler de corvée de bois. L’expression est évocatrice. Cela montre l’importance d’alléger la pénibilité de ces chantiers», souligne François Dupont, directeur de la fdcuma de Seine-Maritime. Face à cet enjeu, l’offre de services s’étoffe en Haute-Normandie.

Partagez cet article: En finir avec la corvée de bois

Après l’achat d’une déchiqueteuse par la cuma Haies’nergie et territoires, une autre dynamique est enclenchée», annonce-t-il. Un nouvel équipement, venu de Basse-Normandie, a réalisé quatre jours de travaux en décembre: un combiné scieur fendeur.

«C’est un chantier en  prestation complète. Il reste à la charge de l’exploitant de prévoir la logistique liée à l’approvisionnement de la machine, puis le transport quand le bois est fendu. J’insiste sur la nécessité de préparer le chantier, car la facturation est réalisée à l’heure», ajoute François Dupont. Le prix facturé est de 140€/hHT,  auquel il faut ajouter 30€ de forfait de déplacement. Ce qui conduit, pour une heure de prestation, à un coût de revient de l’ordre de 17€ par stère pour un débit de 10 stères par heure. «Les participants ont été enchantés, bluffés par la performance de la machine», poursuit-il. Selon les chantiers, Le débit varie entre 7 et 25 stères par heure.

combiné scieur fendeur 6

Ce combiné scieur fendeur, venu de Basse-Normandie, a réalisé ses premiers chantiers en Haute-Normandie. Crédit : François Dupont

La machine reviendra dans le courant du premier trimestre 2016. L’idée est de faire appel à nouveau à l’engin de Basse-Normandie, mais en formant un chauffeur et en fournissant un tracteur localement. Les réservations ont déjà commencé. Pour s’inscrire, appeler la fdcuma au 02 35 61 78 21.

Bientôt une fendeuse de bûches horizontale?
La cuma du Haut Cailly est aussi en train de réfléchir à l’acquisition d'une fendeuse de bûches horizontale. Une démo a été organisée le 16 novembre chez Eric Milon. «Cet équipement est complémentaire du combiné scieur fendeur. Il permet de fendre des grumes jusqu’à 80 cm de diamètre, contre 55 cm pour le combiné scieur fendeur. En revanche, elles doivent être sciées avant à la bonne longueur», ajoute François Dupont. Qui conclut : «Une belle panoplie d’équipements est maintenant disponible sur notre territoire.»
Publicité
Simple Share Buttons