Focus sur les impayés en Deux-Sèvres

La question des impayés interpelle toujours de nombreux responsables cuma. Comme chaque automne, la fdcuma Deux-Sèvres a organisé une série de réunions par territoire dans le cadre de « la semaine des cuma ».

Impayés: 90 participants aux 4 réunions d'automne lors de la "semaine des cuma" dans les Deux-Sèvres.

Dès le début de 2015, le conseil d’administration départemental avait proposé de faire un focus sur le thème: «Anticiper et gérer les impayés». Bonne pioche! Près de 90 personnes représentant 49 cuma sont venus débattre autour de ce thème en novembre, dans une année agricole marquée par la crise de l’élevage. La fdcuma avait choisi d’y associer les deux organisations spécialisées sur l’accompagnement des agriculteurs en difficulté: le RESA et Solidarité Paysans.

Impayés: garder le contact et engager les paiements

Lors d’échanges animés, les processus en place dans chaque cuma ont été mis en avant. Depuis l’établissement du prix de revient jusqu’à la politique d’encaissement. Une diversité de situations existe. Une majorité de groupes cependant fonctionne avec 2 à 5 acomptes au cours de l’année (basés sur un pourcentage de la facture précédente) et un solde en début d’année suivante. Un second tour de table a permis de révéler la situation concernant spécifiquement les impayés. Constat général: faible progression des impayés, mais plus de retard dans les paiements. Les situations fragiles antérieures à la crise sont toujours difficiles. On relève un nombre limité de situations très difficiles, mais qui affectent fortement l’ambiance des groupes et alourdissent la gestion des conseils d’administration concernés.
Les deux partenaires ont également formulé des conseils: définir une politique de facturation étalée sur l’année, mettre en place un suivi scrupuleux des paiements et réagir rapidement en cas de défaut. Réagir ne veut dire sur-réagir! Il faut doser et commencer par contacter l’adhérent, proposer un échéancier, tout en faisant des relances par écrit. Pour nos intervenants: «Mieux vaut un paiement partiel qu’aucun paiement…»

Connaître les procédures

Du côté des responsables de la cuma, les avis sont partagés sur le suivi des impayés: le trésorier, le bureau, le conseil… La préconisation est de partager les informations sur la trésorerie cuma et les  impayés en conseil d’administration de façon globale, mais de désigner un petit groupe de personnes pour le suivi et les relances individuelles.
La troisième partie était consacrée à la gestion des gros impayés et à la connaissance des procédures: décoder et comprendre les différences entre conciliation, redressement judiciaire, plan de redressement, liquidation… En connaissant les termes et leur conséquences, chaque CA sera mieux à même de réagir à temps et de définir la politique en la matière. Si les animateurs de la fdcuma restent vos interlocuteurs au quotidien, pour les cas plus compliqués, les deux partenaires sont disponibles pour vous accompagner.

Entraid Vidéos

La fidélité a un prix…

[Ensilage] La cuma de l’Ouette a saisi l’occasion de persévérer

Fidèle à son concessionnaire ?

Fenaison : trois systèmes d’organisation et stratégies d’investissement gagnantes

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement