Des bases pour les néophytes du machinisme

La frcuma Centre Val de Loire a apporté son concours à la formation «Cap Main d’œuvre» mise en place par la Chambre d’agriculture d’Indre et Loire. Au-delà des connaissances en salle, les stagiaires ont découvert sur le terrain l’usage et la conduite des machines agricoles.

Une quinzaine de stagiaires de la formation Cap Emploi Main d'oeuvre, se sont exercés à la prise en main du matériel agricole sur l'exploitation de Ludovic Primault, Président de la section Indre et Loire de la Frcuma CVL.

La formation Cap Main d’œuvre est organisée par la Chambre d’agriculture d’Indre et Loire. Elle est conçue à l’intention de personnes en parcours d’insertion professionnelle qui s’intéressent au monde de l’élevage. Les stagiaires accèdent aux principales connaissances requises pour exercer le métier d’éleveur: alimentation, soins aux animaux…

La perspective est de proposer, à l’issue de 3 mois de formation, des postes de salariés dans des exploitations d’élevage. Une opportunité pour les fermes d’élevage actuellement confrontées à des pénuries de main d’œuvre.

Pour plus d’informations sur la formation Cap Main d’oeuvre, rendez-vous sur le site de la fédération.

15 stagiaires en expérimentation à la formation Cap Main d’oeuvre

A cette occasion, la frcuma par l’intermédiaire de François Ferrando conseiller fédératif à l’antenne d’Indre et Loire, est intervenue fin octobre pendant 4,5 jours devant 15 stagiaires. Sur une parcelle de 3ha de l’exploitation de Ludovic Primault Président de la section Indre et Loire de la frcuma, les apprenants ont expérimenté pendant 1 journée les bases nécessaires à la prise en main des machines agricoles:

  • Découverte des outils utilisés en élevage tels que les matériels de récolte et de distribution de fourrage.
  • Opérations préalables au démarrage des engins.
  • Attelage, dételage des matériels en toute sécurité!

Les stagiaires ont visité aussi toutes les infrastructures de cette exploitation laitière : bâtiments, parcelles, cheptel, équipements, …

Conduite sur simulateur

En outre sur 2 jours, les stagiaires ont eu l’opportunité par l’intermédiaire du CFPPA des Fondettes près de Tours, de s’exercer virtuellement à la conduite de tracteurs sur un simulateur. Un instructeur dédié les a épaulés dans cet exercice. Sur le même site des Fondettes, ils ont découvert le fonctionnement d’un chargeur télescopique Merlo mis à disposition gracieusement par le concessionnaire AEB, ainsi que d’un microtracteur. Avec cet engin, ils ont mis à l’épreuve leurs talents de bons conducteurs.

A lire: Prévenir les accidents grâce au stage de conduite.

 

Les participants à la formation Cap Main d’oeuvre ont découvert l’usage des matériels agricoles pendant quelques jours. Ils pu exercer le talent de conducteur.

Télescopique et microtracteur

Les stagiaires ont abordé les autre points-clé à connaitre en matière de machinisme agricole telle que la règlementation routière, à la chambre d’agriculture de Chambray, pendant 1.5 jours.

Au final, ce parcours ciblé «machinisme» complète utilement toutes les autres parties de ce parcours de formation. Les candidats intéressés ont désormais les armes nécessaires pour postuler à des emplois de salariés d’élevage. Un «job dating» était d’ailleurs prévu lors du salon Ferme Expo à Tours programmé du 19 au 21 novembre.

A lire aussi en matière d’emploi:

3.700 offres d’emploi disponibles.

Des emplois nombreux et bien employés.

Nouvelle convention collective: comment reclasser les emplois?

Entraid Vidéos

Semer les couverts végétaux avec un broyeur

Un tracteur John Deere 8R autonome au CES de Las Vegas

Zapping vidéo: nos plus belles images de 2021

Le tracteur portique à hydrogène a une longue histoire

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement