ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Une pression inadaptée accélère-t-elle l’usure des pneus?

Partager sur

Une pression inadaptée accélère-t-elle l’usure des pneus?

Bridgestone rappelle les risques à utiliser des pneumatiques surgonflés ou sous-gonflés. (Crédit: Bridgestone)

C'est la question qui était posée mi-janvier sur le blog des experts du pneu créé par Bridgestone. Réponse des spécialistes.

Dans son dernier post sur le blog des experts du pneu, Bridgestone explique l’impact d’une mauvaise pression de gonflage sur l’usure des pneus d’un tracteur.

Tout d’abord, le manufacturier s’intéresse au cas des pneus agricoles surgonflés. En outre, il rappelle que travailler au champ avec des pneus surgonflés entraîne une usure prématurée liée à l’augmentation de la résistance au roulement. En effet, en cas de sol lourd et de mauvaises conditions climatiques, ils vont avoir tendance à s’enfoncer davantage. Ainsi, « la quantité de terre devant le pneu augmente mécaniquement et l’effort à fournir pour avancer devient plus important. Chaque centimètre de profondeur supplémentaire correspond à une augmentation proportionnelle du frottement pour avancer et donc une augmentation de l’usure. »

De plus, un pneu de tracteur surgonflé s’écrase peu. Donc, les barrettes ont moins d’appui sur le sol. Et la flexion du pneu étant faible, la capacité de débourrage se réduit. Mis bout à bout, tous ces paramètres favorisent une augmentation du patinage. « La perte de puissance liée au glissement des pneus sur le sol peut atteindre 20%, voire plus. Ce glissement excessif sur plusieurs hectares entraine une accélération de l’usure des pneumatiques » rappelle Bridgestone.

Par ailleurs, travailler au champ avec des pneus surgonflés augmente le risque de compaction des sols.

Jusqu’à 25% de durée de vie en moins avec une mauvaise pression de gonflage

Ensuite, Bridgestone s’intéresse au cas des pneus agricoles sous-gonflés. Cette fois-ci, le principal risque d’usure prématurée se rencontre lors des phases de circulation sur route. En effet, une vitesse d’utilisation élevée augmente mécaniquement la température du pneu. Ce phénomène rend la gomme plus souple. Au final, circuler sur route avec des pneus de tracteur sous-gonflés augmente leur usure.

Enfin, le report de charge peut également augmenter l’usure de pneus sous-gonflés. Bridgestone explique: « Si vous travaillez avec une pression basse et que vous ne rééquilibrez pas cette pression avant de prendre la route, vos pneus arrière vont subir des contraintes très importantes de charges, de déformations qui vont se cumuler avec l’augmentation de la température liée à la vitesse. L’usure sera dans ce cas-là extrêmement rapide et le risque de provoquer une avarie ou des dommages irréversibles au niveau de la carcasse sont tout à fait possibles. »

Finalement, le plus important reste d’adapter la pression de gonflage des pneus du tracteur aux différents travaux réalisés. Attention aussi à la fausse bonne idée de choisir une pression moyenne et de ne jamais la changer. Selon Bridgestone, cette pression ni adaptée à une utilisation au champ, ni adaptée au transport sur route, peut réduire la durée de vie du pneu de 20 à 25%.

Pour plus de détails, rendez-vous sur le site Bridgestone.

A lire également concernant les pneumatiques des tracteurs agricoles:

Que choisir entre jumelage et pneus VF pour limiter la compaction des sols?

Faut-il payer le surcoût d’un pneu VF (very high flexion)?

Pneus du tracteur: osez les dégonfler!

6 choses à savoir sur les pneus VF.