La noblesse de l’élevage herbivore

Elevages
Bovins, ovins, caprins, équins, herbivores, gaz à effet de serre, environnement, économie,

Les herbivores font partie du paysage et leur intérêt économique mais aussi environnemental est vital dans bien des territoires.

21/03/2018 - 14:00

Bovins, ovins, caprins, équins, génèrent des externalités positives sur l’environnement et l’économie du pays. Chiffres clés.

Partagez cet article: La noblesse de l’élevage herbivore

L’Institut de l’Elevage vient de diffuser les chiffres clés de l’élevage herbivore qui est un secteur de première importance. En effet, il rassemble une fraction importante de la population agricole active puisque l’on compte 200.000élevages herbivores. Il représente aussi un nombre considérable d’emplois indirects évalués à 225.000, dans les industries agro-alimentaires, la distribution de produits pour l’élevage, le transport… Mais l’utilité de l’élevage herbivore se vérifie aussi en matière d’environnement: stockage de carbone dans les prairies, réduction des produits phytos dans les cultures des fermes d’élevage par rapport aux fermes sans élevage, maintien des haies… De quoi compenser en partie les défauts pointés contre les vaches, notamment accusées d’émettre des gaz à effet de serre en rotant et en pétant…

L'élevage herbivore représente un secteur de première importance

_________________________________

 

Publicité
Simple Share Buttons