De la précision pour la cuma de Peyrilles, dans le Lot

En région
l'agriculture de précision, la cuma a investi dans un tracteur muni d'un GPS.

La cuma de Peyrilles, dans le Lot, est constituée de 38 adhérents, et possède au total 48 matériels.

15/02/2019 - 18:00

La cuma de Peyrilles est une cuma dynamique, avec une politique de renouvellement régulière, qui lui permet de répondre aux demandes des agriculteurs. Les adhérents ont décidé de s’orienter vers l’agriculture de précision, notamment en équipant leur tracteur d’une transmission à variation continue allant jusqu’à 50km/h ainsi que du système autoguidage.

Partagez cet article: De la précision pour la cuma de Peyrilles, dans le Lot

Créée en 1983, la cuma a renouvelé son tracteur en décembre 2018. Une douzaine d’adhérents sont engagés sur ce matériel pour une utilisation annuelle de 700 heures minimum.

La concession Agri-Pôle est venue réaliser une mise en route du tracteur John Deere 6155R. Les adhérents ont pu voir les nouveautés de leur matériel par rapport à leur ancien modèle le John Deere 6150R.

Pourquoi opter pour l’autoguidage?

Cette technologie limite les recouvrements et donc réduit la quantité des intrants, diminue la consommation de carburant, le temps de travail et l’usure du matériel. Ces gains s’amplifient d’autant plus que la largeur du travail est grande.

John Deere utilise ses propres signaux. Ce signal a la particularité de n’être exploitable qu’avec des récepteurs de la marque John Deere «Starfire 6000».

Le tracteur est équipé du signal SF1, gratuit. Il offre une précision légèrement supérieure au signal EGNOS lui aussi gratuit. Estimé à plus ou moins 15 cm de précision entre chaque passage. Celui-ci a été amélioré comparé à l’ancienne version, qui offrait une précision d’environ 20 cm par passage.

Quelles sont les particularités du service JD Link?

La cuma adhère au service télématique JDlink. Le responsable tracteur peut de son bureau accéder, via une passerelle informatique, aux données techniques du tracteur (lieu, heures de travail, hectares travaillés, consommation…). Ces dernières pourront par la suite être analysées afin d’optimiser les performances.

Le service JDlink peut également transmettre, en cas de panne, le code erreur au concessionnaire. Cela permet ainsi de traiter les pannes et les maintenances techniques par téléphone sans déplacement et sans perte de temps pour l’agriculteur.

 

Clément Boggia
Publicité
Simple Share Buttons