[Essais en maïs] L’écartement réduit de l’inter rang augmente les rendements

En région Cultures
Réseau Béatrice Oc mensuel février 2017

Démonstration de semis de maïs à Habas (Landes).

21/02/2017 - 12:07

La réduction de l’écartement entre rangs est une réflexion que se posent de nombreux maïsiculteurs. Les essais menés en 2016 confirment l’intérêt de réduire l’écartement pour augmenter ses rendements.

Partagez cet article: [Essais en maïs] L’écartement réduit de l’inter rang augmente les rendements

Article mis à jour le 24 mai 2017. La rédaction vous conseille de lire : [EN DIRECT DES SEMIS] ÉCARTEMENTS RÉDUITS EN MAÏS : RENDEMENTS BOOSTÉS DE 23%

La rédaction vous propose aussi de découvrir l’avis d’utilisateur sur le  semoir Väderstad Tempo 8 rangs. [AVIS TEMPO VÄDERSTAD] SEMER 400 HA EN MOINS D’UNE SEMAINE : OK !

Pour en savoir plus sur le coût d’utilisation des semoirs monograine, cliquez sur Prix de revient des semoirs à maïs.

A découvrir aussi : ILS LIVRENT LEURS SECRETS POUR UN SEMIS DE MAÏS DE QUALITÉ ET À MOINDRE COÛT


En partenariat avec la chambre d’agriculture des Landes, la fédération des cuma 640 mène des essais depuis trois ans avec le groupe sol et la cuma de Cauneilles. Ces essais portent sur l’itinéraire technique en maïs, les choix du matériel, l’implantation, la destruction et le choix des couverts végétaux.

En 2016, plusieurs essais ont été mis en place concernant le semis de maïs. Neuf semoirs mono-graine ont été comparés à deux vitesses de semis (6 et 8 km/h). Du semis direct de maïs derrière un précédent orge a été mis en place. Un essai a également porté sur la régularité de semis des semoirs semis rapide par rapport à un semoir mono-graine traditionnel. Enfin, un essai concernant l’écartement de semis a été mis en place.

640_Semoir 1

Le semoir softivert.

Cet essai a été mis en place chez Didier Bonnebaigt (adhérent à la cuma Des Trois sols de Cauneille), sur une même parcelle menée en double culture. L’orge en place a été récoltée le 21 juin. L’essai s’est déroulé le 23 juin, avec deux semoirs : le semoir Kubota PP 1450 V, qui a semé à 80 et 60 cm, et le semoir Softivert Softirow qui sème avec des écartements (30 cm entre rangs et 50 cm d’inter-rang). Le constructeur Softivert a choisi ce mode de semis qui ressemble à du Twin row (à écartement élevé entre rangs jumeaux) pour faciliter la récolte avec un cueilleur à 80 cm.

640_Semoir 2

Le semoir Kubota pp 1450 v.

La variété de maïs a été semée à une densité de 83 000 grains/ha pour les trois écartements. Une modalité à 93 000 grains/ha a été testée pour augmenter la densité à écartement réduit.

Des résultats encourageants

Chaque modalité a été récoltée et pesée pour comparer le rendement obtenu. Les résultats obtenus par modalité d’écartement présentés dans le tableau ci-contre démontrent l’intérêt de semer à écartement réduit pour déplafonner les rendements: gain de 11 % en passant à 60 cm, gain de 18 % en passant à 30/50 cm. L’augmentation de densité de semis permet également de gagner 5 % supplémentaires pour un même écartement réduit.

Autre avantage intéressant, l’inter-rang plus étroit permet de réduire le développement d’adventices. Ces essais sont encourageants et seront poursuivis en 2017 pour confirmer ces résultats.

tableau résultats écartement


Pour aller plus loin, la rédaction vous propose d’approfondir la thématique du Twin-row avec les articles suivants.

Semis en quinconce : première expérience en Côtes d’Armor

Maîs, colza, tournesol : le Twin-row efficace pour doper les rendements ?

Twin-row : Great Plain voit double pour le maïs

TWINROW : MIEUX RÉPARTI, LE MAÏS DÉPLOIE SES VOILES

La rédaction vous conseille de lire : [EN DIRECT DES SEMIS] ÉCARTEMENTS RÉDUITS EN MAÏS : RENDEMENTS BOOSTÉS DE 23%

Par Julien Noguiez.
Publicité
Simple Share Buttons