Phytos : 10% d’aide en plus pour les cuma

Un programme d'aide à l’achat de matériels permettant de réduire les phytos ou/et de limiter leur dérive, est ouvert. Les matériels de substitution seront également éligibles à ce nouveau dispositif particulièrement favorable aux cuma

Les cuma bénéficieront d’une majoration de 10 % du taux d’aide prévu dans le nouveau programme de réduction phyto.

Les pouvoirs publics incitent de plus en plus à un usage sobre des produits phytophamarceutiques. C’est le sens du nouveau dispositif d’aides accessible depuis le 29 juillet par téléprocédure sur le site de FranceAgriMer (voir aussi notre article paru mi-mai sur ce sujet). La Fédération nationale des cuma précise qu’une enveloppe de 30 millions d’euros est prévue pour l’acquisition de matériels et équipements, permettant de diminuer la quantité de phytos utilisée et d’en optimiser l’épandage. Dans une note publiée sur le site de la DRAAF Occitanie, la portée de ce dispositif est précisée : « Les matériels éligibles correspondent aux buses et aux équipements d’application des produits phytopharmaceutiques permettant de réduire la dérive de pulvérisation, ». Dans la catégorie des investissements éligibles, on trouve en complément de la liste des buses retenues, les rampes à assistance d’air, les descentes avec panneaux récupérateurs et les pulvérisateurs à flux dirigé utilisés en viticulture et en arboriculture.
Ce programme pourra bénéficier aussi aux acquéreurs de « certains équipements de substitution à l’usage de produits phytosanitaires » complète l’administration. Dans ce registre très large, on trouve par exemple les bineuses, herses étrilles, désherbeurs, écimeuses, gyrobroyeurs, récupérateurs de menues pailles, … Attention : la fédération nationale des cuma précise que l’administration ne devrait retenir dans la liste des matériels de substitution subventionnables, que ceux qui répondent expressément aux critères techniques préalablement définis. Les dossiers retenus seront traités par ordre d’arrivée jusqu’à épuisement de l’enveloppe disponible.

Dans l’ordre d’arrivée

Le taux d’aide s’élève à 30 % pour les matériels de réduction et 40 % pour les matériels « substitutifs ». Le montant des dépenses subventionnables commence à partir de 500 € et est plafonné à 40 000 €. Bonne nouvelle pour les cuma : elles peuvent prétendre à une majoration d’aide de 10 % pour les deux types de matériels. Cette mesure répond à une démarche résolue engagée par le réseau cuma près des pouvoirs publics, pour que l’investissement en commun puisse être davantage soutenu. Attention, les matériels d’occasion et les investissements déjà aidés, sont inéligibles à ce programme. N’hésitez pas à contacter votre fédération de cuma de proximité pour connaitre tous les détails de ce programme.

A lire aussi à propos de la réduction des phytos :

Le Covid 19 est parti, il restera les phytos 

Plus de matériels, toujours moins de phytos 

La cuma est aussi un outil de réduction des phytos

Entraid Vidéos

Semis direct: 14 outils comparés dans la Somme

Quelle sera la place des cuma dans la PAC 2020 ?

Zapping 2019: de Super Mario aux distances de freinage d’urgence

[Interview] Des collectifs pour des actions efficaces

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement