Essai robot agricole Robotti : 70% d’herbicides en moins

Au Danemark, un essai du porte-outil automoteur Robotti a été réalisé sur une surface de 2 ha de betteraves sucrières par le groupe Nordic Sugar. Le robot autonome a ainsi réalisé le semis, 3 pulvérisations d’herbicides et 2 passages de désherbage mécanique.

Un essai du robot agricole Robotti au Danemark sur 2 ha de betteraves pour les opérations de semis, pulvérisation d'herbicide sur le rang et désherbage mécanique: des résultats concluants.

Pour cet essai dans des conditions réelles d’une culture de betteraves, le porte-outil automoteur robot Robotti était équipé d’outils standards. Il a effectué le semis avec un semoir 5 rangs. La pulvérisation sur le rang et les opérations de désherbage mécanique ont été réalisés avec du matériel simplement modifié pour s’adapter à la largeur de travail. Le reste de la parcelle a été travaillée de manière conventionnelle avec uniquement trois passages d’herbicides.

Un robot agricole polyvalent

Le robot porte-outil autonome Robotti dispose de 4 roues motrices et d’une transmission hydraulique. Il est équipé de 2 moteurs diesel de 75 ch chacun installés aux extrémités. L’un est utilisé pour la propulsion et l’autre, pour la prise de force et l’hydraulique. L’installation d’un relevage standard permet au Robotti de fonctionner avec des outils déjà sur le marché. Largeur de travail limitée à 3 m.

Au cours de cet essai, le débit de chantier du Robotti était de 2 ha/h pour le semis et le désherbage mécanique et de 1,50 ha/h pour la pulvérisation sur le rang.

 

Réduction des herbicides: objectif réussi

Objectif principal de cet essai: évaluer les économies d’herbicide permises grâce à un robot agricole permettant la réalisation de trois traitements sur le rang, combinés à deux opérations de désherbage mécanique. Cette combinaison de désherbage chimique / mécanique a réduit l’utilisation d’herbicide de 70%. Soit, dans ce cas, une économie évaluée à 117 €/ha.

Pour obtenir ces résultats, il fallait un travail de haute précision, rendu possible par l’installation sur l’automoteur d’un double GPS RTK. Les résultats montrent que le travail de Robotti s’est avéré aussi efficace que la méthode conventionnelle.

A noter aussi: le rendement sur la partie travaillée par Robotti supérieur de 3,6 % par rapport au reste de la parcelle travaillé de manière conventionnelle.

La pulvérisation sur le rang a été réalisé sur des bandes de 15 cm de large.

 

Des gains en main-d’œuvre et carburant

Une simulation prenant en compte les mêmes opérations de semis, pulvérisation et désherbage mécanique a  mis en évidence des gains de main-d’œuvre potentiels entre le Robotti et une chaine classique tracteur / outils. En plus de la surveillance pontuelle, le robot demande moins d’intervention humaine et permet un gain de main-d’œuvre supérieur à 10%.

Pour ces travaux, la conception allégée de Robotti réduit la consommation de carburant de 10 à 15%. Même si, pour ces différentes opérations, Robotti est un peu plus lent qu’un tracteur, le logiciel permet de calculer un itinéraire de travail optimal ce qui réduit la demande en carburant.

La grande hauteur de dégagement sous le bâti permet le désherbage mécanique jusqu’à la fin de la période de végétation.

 

Un essai renouvelé

Après les résultats positif le groupe Nordic Sugar a pris la décision d’investir dans un Robotti et de renouveler l’essai sur une plus grande surface.

Entraid Vidéos

Une visibilité au top !

Achat de semoir monograine en cuma: tendances et chiffres clés

Coût, puissance, marque : quels tracteurs achètent les cuma ?

Sur route 5 à 10% de conso en moins

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement