ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

4,20€ la botte avec deux Claas Quadrant

Partager sur

4,20€ la botte avec deux Claas Quadrant

La cuma Assou dans le Tarn propose un service complet de pressage avec 4 salariés. Leur bonne organisation permet d'afficher un volume annuel de plus de 27.000 bottes et un débit de chantier de 35 bo/h.

Les frcuma d’Occitanie et de Nouvelle-Aquitaine ont réalisé un dossier exposant des exemple de chantier de fenaison collectif. Dans le Tarn, la cuma Assou propose le pressage en service complet. Une organisation qui permet d’assurer plus de 27.000 bottes par an pour un tarif unitaire de 4,20€.

Pressage en service complet: confiance et cohérence

Tout d’abord, un salarié responsable de l’activité coordonne l’organisation des chantiers. Celle-ci se gère avec un objectif de performance: deux binômes (soit quatre salariés) y sont dédiés. 

Ensuite, le prix de la balle varie en fonction du temps passé pour le chantier. Le but pour l’adhérent reste d’optimiser au mieux le fauchage et l’andainage pour chaque parcelle (largeur de fauche, sens et taille des andains, …).

Coût global du chantier de pressage de la cuma Assou

Coût global du chantier de pressage de la cuma Assou.

Matériel utilisé par la cuma Assou pour ses chantiers de pressage.

Utilisation du fourrage : foin 

Éloignement des parcelles : parcellaire morcelé 

Temps passé pour le chantier : 710 heures (temps de déplacement sur route compris) 

Fréquence foin mouillé : très rare 

L’organisation du chantier de pressage en service complet

L’un des salariés est responsable de l’activité pressage. Il se charge de la gestion des deux presses et de l’organisation des chantiers. Pour le foin, chaque adhérent appelle le responsable avant de faucher, de façon à optimiser les chantiers et la tournée. Par ailleurs, les chantiers de foin restent prioritaires sur les chantiers de paille. Le travail se fait en binôme. Les chantiers sont partagés entre les quatre salariés de la cuma de Lombers que sont mis à disposition de l’activité.

Les deux binômes de chauffeurs se divisent la journée en deux afin de pouvoir être réactifs et proposer un service performant en maximisant le débit de chantier par jour. Il y a un binôme qui travaille le matin et un autre, l’après-midi et le soir. Le lendemain, les créneaux par binôme sont inversés. 

Les chantiers sont suivis en temps réel. Une fois terminé, un sms est envoyé à l’adhérent pour annoncer le nombre de balles réalisées. Le matériel rentre tous les soirs au hangar de la cuma afin d’être préparé pour le lendemain matin.

Points forts et points faibles de la cuma Assou dans son organisation de chantier

Le renouvellement et l’entretien du matériel

Les salariés qui terminent la journée préparent la machine pour les collègues le lendemain. Il s’agit principalement de souffler la machine et de la graisser. Durant l’hiver, une partie de l’entretien est réalisé par les salariés eux-mêmes, mais le concessionnaire intervient également. 

Par ailleurs, le conseil d’administration de la cuma décide le renouvellement et le choix des presses. L’avis technique des salariés est toujours demandé avant l’achat des matériels. En outre, le renouvellement se fait en général lorsque les presses ont réalisé environ 50.000 balles sur une durée de 5 ans. Enfin, l’entretien journalier est réalisé par les salariés.

Les conseils du groupe pour réussir en collectif

«Le fait que ce soit un salarié qui soit responsable du planning, évite parfois les conflits», indiquent le président et le salarié responsable de l’activité. En effet, les choix réalisés par le salarié apparaissent plus neutres, sans privilégier un adhérent plutôt qu’un autre. 

De plus, le service complet avec chauffeur dédié permet une bonne performance de chantier. «Un fonctionnement avec des binômes permet de travailler en continu. Ainsi, les heures de travail sont réparties entre les salariés et nous pouvons mieux nous adapter vis-à-vis des fenêtres de travail, qui selon la météo, sont parfois courtes.»

«L’implication et la responsabilisation des adhérents est importante.» L’objectif est de prévoir le travail bien en avance pour anticiper les chantiers à réaliser.

Enfin, à lire également: Quelle organisations collectives pour des chantiers de fenaison performants?

De plus, vous pouvez d’ores-et-déjà télécharger gratuitement le dossier fenaison.