Léger coup de pouce aux aides

Certaines aides font l’objet d’une légère revalorisation. Récapitulatif

300 000 agriculteurs sont éligibles aux paiements de base et redistributifs ainsi qu'aux paiements verts, selon le Ministère de l’Agriculture.

Les montants des aides couplées attribués aux détenteurs d’ovins et de caprins lors de la campagne 2020 augmentent. L’aide ovine de base s’élève à 22,30 € par animal primé (au lieu de 19 €). Et l’aide ovine complémentaire attribuée aux nouveaux producteurs passe de 6€ à 6,35€. En caprin, l’aide passe de 15,40€ à 15,60€.
Parallèlement, les paiements redistributifs (montant fixe payé en complément des DPB de l’exploitation dans la limite des 52 premiers DPB activés par exploitation), connaissent également une légère hausse en passant de 48,20€/ha à 49,70€. La hausse est plus significative pour les paiements en faveur des jeunes agriculteurs qui atteignent désormais 102,00€ par droit activé contre 65, 19€ avant.

300 000 agriculteurs éligibles

L’ensemble des aides découplées (paiement de base, paiement redistributif, paiement vert et paiement en faveur des jeunes agriculteurs), des aides ovines et caprines, des aides pour l’agriculture d’Outre-Mer et l’ICHN, représente un montant total 7,17 milliards d’euros selon le Ministère de l’Agriculture.  Celui-ci a annoncé le versement du solde des aides du 1er pilier de la PAC et de l’Indemnité Compensatoire de Handicaps Naturels (ICHN) de la campagne 2020, le 10 décembre dernier sur le compte des agriculteurs. Rappelons à ce propos l’entrée en vigueur au 31 mars 2019 d’une nouvelle délimitation des zones défavorisées qui a eu pour effet de déstabiliser économiquement plusieurs exploitations agricoles situées dans des zones autrefois bénéficiaires d’aides ICHN.

Délimitation des zones soumises à des contraintes naturelles (ZSCN) et des zones soumises à des contraintes spécifiques (ZSCS) à partir de 2019. Source : Ministère de l’Agriculture.

En tout, on  comptabilise 300 000 agriculteurs éligibles aux paiements de base et redistributifs ainsi qu’aux paiements verts. Plus de 25 000 jeunes agriculteurs bénéficient du paiement en faveur des jeunes agriculteurs. Enfin, 95 300 exploitants sont éligibles à l’ICHN.

A lire aussi sur ce sujet :

20 000 € d’aides  de « minimis « au maxi 

Relance : 1, 2 milliards pour l’agriculture

Des aides PAC strictement encadrées 

Entraid Vidéos

Fidélité à une marque de tracteur : qui est le champion ?

La fidélité a un prix…

[Ensilage] La cuma de l’Ouette a saisi l’occasion de persévérer

Fidèle à son concessionnaire ?

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement