ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Mon incroyable salarié (de cuma) : Pierre-Paul, le couteau presque suisse

Partager sur

Mon incroyable salarié (de cuma) : Pierre-Paul, le couteau presque suisse

Un salarié polyvalent... et expert à la cuma de Guizerix dans les Hautes-Pyrénées.

Parcours singulier pour le salarié de la cuma de Guizerix, dans les Hautes-Pyrénées : Alsacien, Pierre-Paul a d’abord travaillé en tant que conseiller en agroéquipement à la Chambre d’agriculture du Gers, avant de devenir il y a deux ans le salarié du Groupement d’employeurs auquel recourt cette cuma.

Ce sont souvent les compétences techniques des salariés de cuma qui sont mises en avant. S’il n’en manque pas, l’employeur de Pierre-Paul souligne que « son embauche nous apporté de la sérénité et du calme ». Thierry Segouffin, responsable de ce salarié au sein de la cuma de Guizerix, poursuit en souriant : « Si vous le connaissez, vous savez de quoi je parle ».

Le binôme intervenait lors de l’assemblée générale de la fédération des cuma du Gers, qui présentait trois profils de salariés atypiques.

Pierre-Paul est en fait embauché par un groupement d’employeurs de la commune, avec la cuma pour employeur principal (90% de son activité). Ce groupement a été constitué en 2000, période à laquelle les cuma n’avaient pas encore la possibilité de devenir groupement d’employeurs à part entière (c’est le cas aujourd’hui).

Appui administratif

Ce groupement d’employeurs embauche deux autres salariés : l’un mis à disposition sur les exploitations des adhérents, un autre à la cuma de désilage, mais aussi 50 à 70 saisonniers pour le castrage du maïs sur l’îlot de maïs semence de Sep (société en participation) mis en place dans le giron de la Cuma de Guizerix.

Pierre-Paul a détaillé son quotidien au sein de la cuma : « La conduite de l’automoteur de pulvérisation constitue mon activité principale. Je seconde également le chauffeur de la mélangeuse, conseille le groupe en matière d’agroéquipement et d’agronomie, assume aussi un rôle administratif, en suivant les interventions sur le logiciel mesp@rcelles, ainsi que les comptes en fin d’année. »

« Une compétence administrative, c’est nouveau pour nous, et appréciable », indiquait Thierry Segouffin. »

Un parcours atypique assumé par le salarié : « Mon expérience à la Chambre d’agriculture du Gers a été particulièrement formatrice. Aujourd’hui, je travaille avec un groupe constitué, qui souhaite avancer, et je leur apporte mon expérience. Ce groupe est en recherche constante, organise des démonstrations de matériels par exemple. »

 

A lire également: « Mon incroyable salarié (de cuma): Michaël, l’hyper polyvalent »

A lire également: « Mon incroyable salarié(e) (de cuma): Manon, responsable administrative »