Séchage: première réunion de concertation autour du projet Secoppa

Le projet de Séchoir collectif en plaine Pays d’Auge poursuit son avancée. En juin, une présentation était proposée aux exploitations qui s’y intéressent.

Lle projet Secoppa mobilise des agriculteurs, différents organismes techniques, la Région Normandie et le Feader pour développer une solution collective de séchage de luzerne dans le Calvados.

Séchage collectif de la luzerne

Secoppa, pour SEchoir COllectif Plaine Pays d’Auge, est un groupe qui a été constitué en janvier et que la fédération des cuma de Basse-Normandie anime. Le 25 juin dernier à Livarot, après une phase de travaux menés avec le Segrafo, Littoral Normand et la chambre d’agriculture, les membres du groupe ont exposé l’avancement du projet. Ils s’orientent vers un séchoir collectif pour des bios et non bios, situé à Olendon-en-Plaine.

Les 100 ha de luzerne seraient produits dans un rayon de 10 km. Séchée puis conditionnée en big baller ou en pellets, la luzerne serait acheminée dans les élevages du Pays d’Auge. Ces derniers réalisent d’ailleurs actuellement des bilans fourragers pour quantifier précisément leur besoin en luzerne, pendant que les céréaliers travaillent à leurs marges brutes et à des essais de variétés.

La rentrée 2018 sera riche en évènements: création de l’association Secoppa, essais granulation de luzerne, déplacement pour une démonstration de la Krone Premos.

Entraid Vidéos

Une AG sous format d’un journal télévisé

Salon Terr’Eau Bio, rendez-vous les 30 juin et 1er juillet

«Le collectif fait la force» et c’est le Ministre qui le dit !

Le désherbage mécanique en mode digital

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement