Le drone ou l’épandeur pour semer le couvert

Le semis à la volée de couverts végétaux dans une culture pas encore récoltée a des avantages. Le drone et l’épandeur d’engrais peuvent répondre à cet objectif.

Le drone Reflet du Monde à l'oeuvre au-dessus du blé.

Philippe Chupin et sa sœur Madeleine sont en agriculture de conservation des sols. Ils ont accueilli une démonstration de semis de couverts végétaux le 18 juin, organisée par la Chambre d’agriculture des Pays de la Loire. «Notre objectif est de pouvoir semer le couvert dans le blé avant la moisson afin qu’il soit levé au moment de la récolte. Ensuite, le sol est souvent trop sec».

semis de couverts végétaux avec un épandeur d'engrais

Avec l’épandeur, l’objectif est d’envoyer la semence sur 24 m pour rester dans les passages précédents.

Semence enrobée

Il a déjà essayé en 2019, avec un épandeur d’engrais, et ça a bien marché : «Pour une bonne projection sur 24m, j’ai enrobé la semence avec un mélange maison à base d’eau, de sucre, de bentonite et de talc». L’exercice reste délicat, il est difficile d’obtenir un enrobage régulier et le réglage de l’épandeur s’en trouvé compliqué. «Le passage dans le blé avec un tracteur à cette époque cause également un peu de casse».

philippe Chupin - semis de couverts végétaux avec drone et épandeur d'engrais

Philippe Chupin a pris le virage de l’agriculture de conservation des sols.

semis de couverts végétaux avec un épandeur d'engrais

Pas facile d’obtenir un enrobage maison de calibre régulier.

Un essai de la Chambre d’agriculture

La Chambre d’agriculture mène dans deux exploitations du secteur un essai plus large de semis par drone, dans le cadre d’Innov’Action et d’Ecophyto. Différentes modalités sont comparées, sur blé et maïs, avec ou sans enrobage. Un semis direct avec du matériel terrestre fera aussi partie du dispositif. Pour semer avec un drone, il faut des petites graines, moins lourdes à transporter et plus aptes à germer sans être enfouies. Sur ce chantier, le mélange a donc été appliqué à 14kg/ha. Le drone employé, de chez Reflet du Monde, emporte 10kg de charge. Il vole à une altitude régulière de 3m (régulation automatique) et passe tous les 6m. Réponses sur cette expérimentation en fin d’année.

semis de couverts végétaux par drone

Les rotations sont rapides vu la faible autonomie de l’appareil.

 

semis de couverts végétaux par drone semence

Il faut au drone des graines de petit calibre.

En complément sur les semis de couverts végétaux:

Entraid Vidéos

Le drone ou l’épandeur pour semer le couvert

Changement des pneus du tracteur : protocole et précaution

Quel est le bon outil pour détruire un couvert végétal en sol humide ?

Tailler la vigne deux fois plus vite

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement