Il y a 60 ans, il semait le maïs de la cuma

Les progrès réalisés en 60 ans sur les semoirs monograines sont énormes. Celui-ci a été un des tout premiers à fonctionner en cuma dans le Calvados.

Deux rangs, pas plus !

Ce semoir Ebra a été offert par l’AGPM, à la première cuma d’ensilage du Pays d’Auge (Calvados) en 1958. Il était destiné au maïs mais il a également semé des choux et des betteraves. Soixante ans après, on mesure le bond technologique réalisé dans ce domaine! La distribution mécanique de cet appareil fait appel à un disque échancré incliné. Un principe toujours à l’œuvre sur les semoirs maraîchers Ebra. Ce semoir soixantenaire était exposé au dernier Salon aux Champs, prêté par Jean-Marie Gasson.

Semoir Ebra

Bien préservé par son propriétaire.

 

Semoir Ebra

Le principe du disque incliné est resté.

 

Pour mesurer les progrès réalisés, quelques rappels de l’actualité récente, chez Monosem (100% électrique), chez Kverneland (semis rapide), chez Kuhn (8 et 9 rangs), chez Väderstad (record du monde), chez Horsch (terrage automatique).

Entraid Vidéos

L’autonomie, la vraie!

Les cuma confirment leur leadership sur la robotique

A la découverte de la fenaison mutualisée

Rouler ou scalper le couvert, ou bien les deux

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement