Les tracteurs en cuma en Normandie : les chiffres clés

Partager sur

Les tracteurs en cuma en Normandie : les chiffres clés

Ce modèle de tracteur Fendt 1046 va tourner 1500 H par an !

Sur les départements du Calvados, de la Manche et de l’Orne, plus d’un tiers des cuma disposent d’au moins un tracteur. Au total, 341 tracteurs sont actuellement en activité dans ces cuma, dont une vingtaine en location.

Focus sur les tracteurs en cuma en Normandie. Au mois d’avril 2023, un « petit » nouveau arrive dans l’Orne, en même temps que la nouvelle déchiqueteuse Noremat Valormax D583. La cuma de l’Auvraysienne met à disposition de la cuma départementale Innov’61 un Fendt 1046 Vario dans le cadre d’une prestation avec chauffeur. Il relève le défi d’offrir des meilleurs débits de chantier avec la déchiqueteuse.

Une consommation qui a fondu avec le Fendt 1046 Vario

C’est un tracteur ayant du couple avec une puissance maximale de 476 ch et une cylindrée de 12 000 cm3 permettant de déchiqueter à bas régime (1 600 tours/min). Avec ce nouvel attelage qui intervient sur l’ensemble du département, la consommation lors du déchiquetage a fondu de 40 %, passant de 0,7 à 0,4 l par mètre cube apparent plaquette. Ce n’est pas là son seul avantage. Son poids de 14 t ainsi que son gabarit lui permettent de se sortir de situations compliquées en saison humide. La cabine insonorisée offre un confort acoustique apprécié par les chauffeurs.

A découvrir en vidéo : Que vaut le tracteur Fendt 1050 Vario à la déchiqueteuse ?

Au total 341 tracteurs en cuma pour le territoire

Sur les trois départements, 36 % des cuma disposent d’au moins un tracteur, pour un effectif de 341 engins, en grande majorité récents (moins de 5 ans). L’étude de cette population retiendra également que la plage de puissance entre 150 et 249 ch regroupe plus de 50 % de ces tracteurs. Autrement dit, en 10 ans, la puissance moyenne des tracteurs en commun sur le territoire a augmenté de 40 ch. Enfin, le parc reste assez jeune dans l’ensemble car 48 % des tracteurs ont moins de 3 ans.

La répartition des machines est la suivante :

  • 230 tracteurs en cuma pour la Manche (50).
  • 94 tracteurs en cuma dans le Calvados (14).
  • 41 tracteurs en cuma dans l’Orne (61).

C’est donc un renouvellement relativement rapide qui permet tout d’abord aux groupes de tempérer la décote du matériel qu’ils revendent en achetant un matériel plus récent, donc potentiellement plus évolué en termes de technologie et performant. Cette politique de renouvellement se justifie par ailleurs par l’activité intensive de ces tracteurs en commun. La cuma favorise en effet l’optimisation des plannings de leur utilisation.

La conséquence est que cela évite des périodes d’inactivités coûteuses et en fin de compte, l’activité de ces machines peut aisément atteindre 1000 h/an. Ainsi, en revendant aussi rapidement leur tracteur, les cuma qui font ce choix limitent le risque de s’exposer à des frais d’entretien importants. Notons une autre tendance intéressante : beaucoup de groupes sécurisent leur activité en achetant ces tracteurs avec un contrat d’entretien.

Les niveaux de puissance des tracteurs en cuma

Le graphique ci-dessous présente la répartition des modèles de tracteurs en commun, triés selon leur puissance : de 110 à plus de 250 ch pour les plus puissants.

tracteurs-commun-puissance

Les tracteurs répartis selon leur puissance, de 110 à plus de 250 ch

Retrouvez ici notre classement des 10 des tracteurs les plus puissants vendus en France cette année !

Un parc de machines encore jeune

Sur les 341 tracteurs en commun du territoire, on constate que presque la moitié des machines ont moins de 3 ans. Le renouvellement est donc rapide, les adhérents achètent régulièrement du matériel récent. On peut constater cette tendance sur le graphique ci-dessous :

tracteurs-commun-age

48% des tracteurs ont moins de 3 ans, les adhérents renouvellent régulièrement le matériel.

Tracteurs en cuma en Normandie : prix d’achat et parts de marché

Depuis une dizaine d’années, les prix d’achat des tracteurs ont fortement évolué selon leur puissance. On constate que le prix moyen suit quasi conjointement la courbe des moyennes de puissances des machines.

tracteurs commun prix puissance

Ci-dessus les courbes quasi parallèles des prix d’achat des tracteurs selon la puissance.

Selon les marques de tracteurs, les parts de marché évoluent différemment. Nos journalistes ont compilé pour vous sur le schéma ci-dessous les 8 plus grandes marques de tracteurs. On constate des évolutions disparates selon les modèles depuis 2017.

tracteurs commun parts marché

Depuis 2017, les parts de marché ont beaucoup évolué, souvent à la hausse et selon les marques des tracteurs.

Pour plus d’information, retrouvez aussi ces articles sur www.entraid.com :