Les eurodéputés veulent des normes d’élevage plus respectueuses des lapins

AFP
AFP Le Parlement européen demande l'élaboration d'une mesure afin d'améliorer le bien-être des lapins en élevages.

Le Parlement européen demande l'élaboration d'une mesure afin d'améliorer le bien-être des lapins en élevage.

15/03/2017 - 10:47

Le Parlement européen a réclamé mardi l'élaboration de "normes minimales" pour améliorer le bien-être des quelque 340 millions de lapins élevés chaque année dans l'Union européenne, la plupart dans des cages.

Partagez cet article: Les eurodéputés veulent des normes d’élevage plus respectueuses des lapins

« Il existe des normes réglementaires pour protéger les porcs, les veaux, les poules pondeuses ou les poulets de chair. Mais pas une seule qui concerne la protection des lapins », a déploré devant le Parlement le rapporteur de la résolution, l’élu allemand Stefan Eck, membre d’un petit parti dédié à la cause de la protection des animaux.

Les lapins élevés dans l’UE le sont généralement dans des cages « qui ne respectent pas les exigences d’élevage modernes et dans lesquelles chaque lapin dispose d’un espace inférieur à la surface de deux feuilles A4 », détaille le texte de la résolution – qui n’est pas une législation, mais simplement une demande adressée à la Commission pour qu’elle légifère.

L’exécutif européen n’a aucun projet en ce sens, a toutefois indiqué dans l’hémicycle la commissaire chargée des consommateurs, Vera Jourova. Les lapins, a-t-elle expliqué, sont déjà protégés par une directive plus générale concernant l’ensemble des animaux d’élevage.

En outre, « la Commission est d’avis que les Etats membres concernés sont les mieux placés pour gérer les problèmes relevant de la production de lapins », a-t-elle ajouté. L’Union européenne est le 2e producteur mondial de viande de lapin, derrière la Chine, mais la production, concentrée principalement en France, en Italie et en Espagne, y chute de façon continue, cette viande étant de moins en moins consommée en Europe.

Selon M. Eck, l’une des explications est que « de plus en plus de consommateurs boycottent la viande de lapin, car les souffrances animales infligées dans les élevages sont désormais connues ».

Les commentaires sont fermés.

Publicité
Simple Share Buttons