ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Coup de pouce aux éleveurs

Partager sur

Coup de pouce aux éleveurs

Entre 30% et 50 % de taux de dépendance, l’éleveur bénéficiera d’une prise en charge du surcoût de 40%; avec un taux de dépendance supérieur à 50%, la prise en charge passera à 60%.

Face aux difficultés des éleveurs confrontés aux augmentations des prix d'achat d'aliments, le ministère de l’Agriculture a annoncé le déblocage 308 M€ d’aides.

Les aides aux éleveurs, annoncées le 30 Mai par Marc Fesneau le nouveau ministre de l’Agriculture, varient entre 1.000 et 35.000€ par exploitation. Le calcul est basé sur le niveau de dépendance de chaque exploitation à l’achat d’alimentation animale. Cela concerne notamment les élevages «hors-sol» (porcs, volailles… ).

Ceux-ci sont frappés de plein fouet par les augmentations vertigineuses des charges. Or, il est impossible de répercuter intégralement ces hausses sur les prix de vente… Ces aides aux éleveurs permettent donc « d’amortir » ces charges supplémentaires de coûts d’aliment en 2022, sur une base prévisionnelle de +40%.

Des aides pour contrer les effets de la crise

La période de référence prise en compte va du 16 mars 2021 au 15 juillet 2021 inclus. Ce dispositif d’aides aux éleveurs s’inscrit dans le cadre du Plan de résilience présenté par le Gouvernement le 16 mars 2022 pour faire face à la crise Ukrainienne.

Le dépôt de dossier de demande d’aides sur le portail de FranceAgriMer, est possible jusqu’au 17 juin 2022.

A lire aussi: