ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Attelage tracteur: Hydrokit invente le 4ème point

Partager sur

Attelage tracteur: Hydrokit invente le 4ème point

Un des tout premiers couples tracteur-bineuse équipés (photo Hydrokit).

[Exclusif !] Hydrokit a développé un quatrième point pour l'attelage des tracteurs, destiné au guidage de précision des outils tels que les bineuses. Un dispositif astucieux, simple et moins cher que les interfaces classiques.

Hydrokit a inventé le 4ème point pour l’attelage du tracteur. Son 4PTH résout de manière simple et néanmoins inédite la question du guidage d’outils tels que les bineuses. Les habituelles interfaces à décalage latéral génèrent du poids supplémentaire et reculent l’outil. L’autre technique moins courante sur le marché, avec un vérin à la place du stabilisateur, reste sensible au jeu dans l’attelage de l’outil.

Le bureau de «Marketing Solutions» d’Hydrokit, dirigé par Jean-Jacques Morin, a pris une autre voie, après avoir échangé avec des clients déjà utilisateurs de son relevage hydraulique d’éléments de bineuses Rel’Bine.

Hydrokit 4PTH bras d'attelage 4ème point

Le décrochement permet au 4PTH de passer sous le bras de relevage sans interférences. Il abaisse un peu la garde au sol de l’ensemble.

4ème point de l’attelage: un bras entre le tracteur et l’outil

Il s’agit d’un bras à longueur variable. Côté tracteur, il est solidaire d’une bride ancrée sur la trompette gauche du pont. Une articulation à croisillon placée au même niveau que la rotule du bras de relevage lui donne sa liberté de mouvement. Selon le modèle de tracteur, la bride préserve ou pas l’attache du stabilisateur d’origine (un accessoire à démonter des deux côtés). L’autre extrémité du bras s’attache directement à la poutre de l’outil, côté droit, via une rotule elle aussi située au même niveau que celle recevant l’outil. La platine de fixation est si possible boulonnée sur la poutre, et sinon soudée. Dans ces conditions, aucun jeu ne perturbe la précision du guidage. Les concepteurs revendiquent également une meilleure correction dans les dévers.

4ème point attelage tracteur

Les deux articulations se situent au niveau de celles du bras de relevage (document constructeur).

Pilotage de l’attelage manuel ou automatique

Le vérin de ce quatrième point reçoit l’huile sur un distributeur pour pompage continu. Plusieurs niveaux de régulation peuvent s’envisager. D’abord un mode manuel. Ensuite, un pilotage automatique à partir d’un récepteur GPS placé sur l’outil, de palpeurs, ou encore d’une caméra. Signalons à ce propos qu’Hydrokit a récemment acheté la société Cormiers, qui a développé une caméra et une interface à l’ergonomie orientée « utilisateurs ».

caméra de guidage Hydrokit Cormiers

Une des options de pilotage : la caméra développée par Cormiers et désormais intégrée à la gamme Hydrokit.

Déjà plusieurs adaptations disponibles

Enfin, l’adaptation au tracteur du quatrième point hydraulique se fait au cas par cas, en fonction de la géométrie des bras et du piton. Hydrokit a pour l’instant réalisé des modèles pour New Holland T6, Fendt série 700 et Kubota M7. Côté outil, les kits pour les bineuses Ribouleau et Carré apparaissent au catalogue. Hydrokit a également prévu le guidage de semoirs monograines. Il faut juste prévoir une turbine hydraulique, pour ne pas risquer une gêne par le cardan. A signaler: le 4PTH d’Hydrokit fait partie de la sélection des Trophées Systèmes et Composants de l’Agritechnica 2022.

En complément dans l’actualité récente du guidage de bineuses: