ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Cuma de l’Aude: petite équipe, grands projets

Partager sur

Cuma de l’Aude: petite équipe, grands projets

Evelyne Guilhem s'est félicitée de l'émergence d'activités nouvelles auxquelles s'associent les cuma dans l'Aude, comme la renaissance de la filière amande, le co-compostage ou encore une filière chanvre. 

La fédération des cuma de l'Aude a tenu son assemblée générale le 23 novembre à Capendu. La petite équipe, menée tambour battant par sa présidente Evelyne Guilhem, avait concocté pour les participants un programme dense, ponctué d'interventions d'experts.

Des projets par dizaines, menés avec des partenaires nombreux et intéressés. L’Assemblée générale 2021 de la fdcuma de l’Aude a permis de souligner le dynamisme de la petite équipe. Les interventions d’experts n’ont pas empêché de nombreux échanges et questions.

En bref, une séquence » vivante », selon les mots de la présidente. Elle a permis de faire le lien entre les nombreux acteurs avec lesquels l’équipe de la fédération travaille, dans un esprit de co-construction.

Sont notamment intervenus Benoît Gaillard, de la cuma de Plateau de Fanjeaux, sur l’embauche d’un salarié en groupement d’employeurs. Ce dernier travaille pour la cuma et sur les exploitations des adhérents au groupement.

Au niveau de l’équipe des responsables, « les rôles sont répartis en fonction des compétences », a souligné Benoît Gaillard. « Le responsable du salarié s’occupe du planning, de la cohésion du travail. Le secrétaire gère la partie administrative et les heures. Et les adhérents s’occupent de la sécurité. Chacun essaie de créer une atmosphère conviviale et sécurisée. L’intégration du salarié, le côté humain, c’est primordial. »

Yves Maisonneuve, d’Ocapiat (l’opérateur de compétences des salariés agricoles, notamment) a développé la très riche gamme de dispositifs destinés à soutenir financièrement la formation des salariés. Avec des montants importants à la clé.

Formation des salariés: de très nombreux financements

Les financements existent pour des très nombreuses situations. Et ceci, que le salarié visé soit en formation initiale (apprentissage), en recherche d’emploi, avant ou même après sa prise de poste.

« Dès que vous avez un projet d’embauche, contactez votre fédération de cuma pour qu’elle vous aiguille sur les besoins de formation. Mais aussi les financements accessibles », a insisté Yves Maisonneuve.

Evelyne Guilhem a d’ailleurs souligné, dans son rapport moral, l’importance des formations aux salariés. Mais aussi la nécessaire montée en compétences pour faire grossir les effectifs salariés dans les cuma et les exploitations. « C’est un enjeu majeur, la pénurie de main d’œuvre met quelque part nos exploitations en danger. Ce sont des métiers techniques, il y a besoin de formation. C’est très important pour maintenir des exploitations à taille humaine et faciles à transmettre. »

Des initiatives qui font réfléchir

En tant que vice-présidente de la fncuma, elle est aussi revenue sur le travail du réseau des cuma au niveau national. Qui a notamment permis d’inclure les cuma dans le Plan de relance.

Mais aussi la réflexion sur l’évolution des statuts des cuma, confrontées à des activités toujours plus variées.

Illustrer les dynamiques collectives d'agriculteurs pour l'alimentation en circuits courts solidaires.

Deux cuma de l’Aude ont été intégré au projet Catalyseur sur les circuits courts solidaires (ici des adhérents de la cuma du Petit Plateau).

A titre d’exemple, localement, les salariés de la fédération des cuma de l’Aude, travaillent sur le projet Catalyseur. Il s’agit d’un projet autour des circuits solidaires de proximité. Un travail est aussi en cours sur la remise en culture des friches viticoles.

Autres intervention lors de l’assemblée générale 2021 de la fdcuma de l’Aude

Elodie Biringer, de la MSA, est intervenue sur les schémas de visites des salariés à la Médecine du travail. Mais aussi sur l’accompagnement à la rédaction du DUERP et les consignes de sécurité sur la circulation des engins agricoles.

Angélique Jiménez, de Groupama, a présenté les nouveaux contrats d’assurance et l’articulation des responsabilités entre cuma et adhérents.

AG de la fdcuma de l'Aude, une intervention sur l'intérêt de poser des panneaux photovoltaïques sur le toit du hangar de la cuma

Christian Felga, de la SAS Les Soleils, filiale d’une cuma tarnaise, est venu témoigner sur l’installation de panneaux photovoltaïques sur le toit du hangar de la cuma. « Plusieurs cuma sont intéressées par ces dispositifs », a souligné Marion Fachin, coordinatrice de la fdcuma de l’Aude.

Christiane Miquel, de Karnott, a exposé sur son dispositif d’enregistrement de l’activité des machines via son boîtier dédié.

Agrivision a détaillé sa vision de l’agriculture de précision.

M. Bergeron, de la cuma de Saladelles, est revenu sur l’expérience de formation (et de financement) d’un jeune salarié en contrat de professionnalisation expérimental.