Coop de France juge les propos de Stéphane Le Foll « inadmissibles »

Le national
Le ministre Stéphane Le Foll et Michel Prugue de Coop de France

Désaccord entre le représentant de la coopération agricole et le ministre de l'Agriculture.

29/01/2016 - 11:53

Le président de Coop de France, Michel Prugue, a vivement réagi à l’intervention de Stéphane Le Foll sur les produits phytosanitaires, lors du Sommet du Végétal. Les réseaux sociaux s'emparent, eux aussi, du sujet.

Partagez cet article: Coop de France juge les propos de Stéphane Le Foll « inadmissibles »

Monsieur le Ministre, vous insultez les coopératives!» Michel Prugue, président de Coop de France, est monté au créneau suite à l’intervention de Stéphane Le Foll, lors du Sommet du Végétal, le 28 janvier. Ce dernier s’exprimait sur les certificats d’économie de produits phytosanitaires (CEPP) : «Les CEPP, ça consiste à dire à ceux qui vendent des produits phytosanitaires, qu’ils ont 5 ans pour baisser leurs ventes de 20%.» (…) Le Ministre a alors été interpellé par des personnes de l’assemblée, lançant «les coopératives, c’est nous». Ce à quoi il a répondu: «Si vous êtes du côté des coopératives, c’est vrai que vous avez plutôt intérêt à vendre des produits.» Huées générales dans la salle.

CEPP: « la méthode » ne passe pas

Le jour même, le président de Coop de France a déclaré dans un communiqué: «Si nous avons un désaccord fondamental avec le Ministre, ce n’est pas sur l’objectif d’une agriculture toujours plus respectueuse de l’environnement, ce n’est pas sur la nécessité de promouvoir une agriculture compétitive, c’est sur la méthode. Nous disons non au dispositif des CEPP, basés sur la suspicion et la défiance, mais oui à la nécessité de promouvoir les bonnes pratiques, nous l’avons prouvé et nous continuerons.»  Michel Prugue a demandé un rendez-vous d’urgence à Stéphane Le Foll.

Les réseaux sociaux font déjà étalage de plusieurs réactions. 

Publicité
Simple Share Buttons