Des cuma au lycée en Aveyron: vidéo, quizz et témoignages

En région
Les élèves du lycée agricole La Roque de Rodez.

Plus de 60 élèves du lycée agricole de La Roque - Rodez ont pu appréhender concrètement ce qu'apportent les cuma aveyronnaises aux agriculteurs, ainsi que les métiers qu'elles proposent.

08/03/2019 - 18:00

Une soixantaine d'élèves du lycée agricole La Roque à Rodez, en Aveyron, ont assisté cette année à une présentation concrète et dynamique du réseau des cuma aveyronnaises et de leur impact sur les exploitations agricoles, ainsi que des métiers qu'elles proposent.

Partagez cet article: Des cuma au lycée en Aveyron: vidéo, quizz et témoignages

Les cuma étaient à l’honneur ce vendredi 8 février au lycée agricole de Rodez-La Roque. Le rendez-vous annuel initié par Pascal Gilhodes, professeur d’agro-machinisme, a donné lieu cette année encore à une conférence qui s’est déroulée en deux temps.

D’abord, qu’est-ce qu’une cuma ? Comment fonctionnent-elles ? Quelles sont les valeurs communes que portent les agriculteurs au travers de ces coopératives ?

Grâce à des vidéos de présentation et le témoignage de Guilhem Rudelle et Charles Guizard, deux responsables de cuma, une soixantaine d’élèves ont pu appréhender l’importance des cuma dans le paysage agricole aveyronnais, et surtout les intérêts, personnels et collectifs, à y adhérer.

De gauche à droite : Guilhem Rudelle, Charles Guizard, Guillaume Gaven et Quentin Enjalbert.

De gauche à droite : Guilhem Rudelle, Charles Guizard, Guillaume Gaven et Quentin Enjalbert.

Cette séquence s’est clôturée par un quizz en ligne, grâce auquel les élèves ont testé leurs connaissances sur les cuma.

La deuxième partie de la matinée était consacrée à la présentation des métiers de salarié de cuma, avec le témoignage de Guillaume Gaven et de Quentin Enjalbert, qui assurent des missions de conduite et d’entretien de matériel essentiellement, et aussi de mise à disposition sur les exploitations adhérentes.

Tous deux ont évoqué les aspects positifs et les exigences de leur métier. Ils ont abordé les notions d’autonomie, de diversité des missions, de conduite de matériel performant, mais aussi la nécessité d’une grande capacité d’adaptation, d’être disponible à certaines périodes de l’année.

Benoît Lafabrègue
Publicité
Simple Share Buttons