Deux ensileuses en appui pour 8000 ha d’ensilage

Sur le Morbihan, quinze cuma proposent l’activité ensilage à leurs adhérents. Cela représente plus de 6 000 ha de maïs et 2 000 ha d’herbe par an en moyenne. Pour venir en appui à certaines d’entre elles, l’Union départementale des cuma, à laquelle adhère la totalité des groupes, a également développé une activité ensilage, pour l’herbe et le maïs.

Pour venir en appui à certaines cuma du Morbihan, l'Udcuma à laquelle adhère la totalité des groupes a développé une activité ensilage, pour l'herbe et le maïs.

Deux ensileuses neuves sont arrivées en 2019 dans le parc de l’Udcuma. L’union départementale est ainsi équipée pour aider les cuma à répondre aux besoins des exploitations. Il s’agit de deux ensileuses John Deere 8400, de 540 ch, avec une transmission ProDrive comparable à une variation continue, pour conserver de la puissance et optimiser la traction de la machine.

Sur le même sujet : [Ensilage de maïs] Le risque c’est 10.000 euros de perte sur 30 ha

Brins longs ou conservateurs

Leur rotor multi-couteaux garantit une longueur de coupe précise qui respecte la consigne de chaque éleveur. Les éclateurs montés sur les ensileuses permettent des performances élevées en termes d’éclatage du grain, grâce en particulier à un différentiel de vitesse de 50 % entre les rouleaux éclateurs. C’est le maximum possible sur le marché aujourd’hui. Un éclateur pour réaliser un ensilage de type « brins longs » est également disponible sur demande des adhérents.

Les machines sont équipées de becs Kemper 8 rangs à grandes toupies, qui ont l’avantage de ramasser de manière optimale le maïs, même versé, sans perdre de poupée de maïs et sans coucher les pieds en bout de champ. Elles bénéficient aussi d’incorporateurs d’additifs pour mettre du conservateur dans le fourrage. Une des deux machines est également équipée pour la récolte de l’herbe, avec un détecteur de pierres et un pick-up de 4,50 m, permettant une qualité de travail optimale et un débit de chantier élevé. 


Cet article est issu du Spécial Morbihan de juin 2019.

Entraid Vidéos

Comment se lancer dans le semis direct ?

Agriculture de conservation : les éleveurs ont de gros atouts

[Résultat d’expérimentation] L’essai penche en faveur de l’association pois-orge

[Tests] Les plus et les moins de quatre outils de scalpage des couverts

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement