ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Deux innovations trois étoiles au Space

Partager sur

Deux innovations trois étoiles au Space

La photo officielle du concours Innov’Space 2022 rassemble 36 exposants lauréats.

Le Space 2022 distingue deux innovations dans le cadre de son concours de l’innovation. Elles concilient productivité technique et facilité du travail de l’éleveur de porcs.

28 concepts s’ornent de la récompense 1 étoile. Six se signalent avec 2 étoiles et désormais deux lauréats arborent la distinction suprême, les 3 étoiles du concours Innov’Space. Asserva d’un côté, et MSD Santé animale de l’autre, sont donc les grands gagnants du millésime 2022 des innovations utiles aux filières d’élevage. Ce choix du jury s’est révélé le 13 septembre, jour inaugural de l’édition 2022 du salon qui s’y consacre.

36 innovations lauréates lors de la 35e édition du salon

Ce concours se veut une vitrine de l’innovation. Celle-ci répond à une attente forte des visiteurs. «La première motivation de visite repose sur la découverte des nouveautés. Ainsi un visiteur français sur quatre et quatre visiteurs internationaux sur dix se rendent sur le stand des lauréats pour y découvrir les produits et services primés», argumentent les organisateurs de la compétition. Depuis ses premiers coups de projecteurs en 1995, elle a ainsi poussé plus de 600 produits sur le devant de la scène.

Trois étoiles pour Asserva et sa station d’alimentation

Retour sur les deux lauréats des 3 étoiles en 2022. Premièrement, toutes deux s’adressent à la production porcine. D’une part, Asserva, qui présentait une station d’alimentation de précision avec détection RFID. L’innovation baptisée Selfifeeder GFI consiste en un algorithme «qui permet d’alimenter jusqu’à 40 porcs. L’animal est pesé et ensuite alimenté en fonction de son poids avec un choix de deux aliments différents», explique la présentation du produit. La station permet «une alimentation sur mesure pour chaque individu…»

Station d'alimentation Asserva

Le Selfifeeder GFI offre un contrôle et une centralisation des données permettant l’amélioration des performances zootechniques.

Le fabricant argumente avec deux portées de l’alimentation de précision. Elle réduit la valeur des rejets dans les lisiers. En même temps elle concourt à l’optimisation du prix de revient. C’est donc tout l’intérêt de cet outil qui se réservait jusqu’ici aux stations de recherche ou de sélection. Par ailleurs, l’automate produit une analyse du comportement qui in fine indique à l’éleveur une estimation du poids futur de l’animal.

Trois étoiles pour MDS : l’acte de vaccination gagne en simplicité

Chez MSD santé animale, c’est un dispositif d’amélioration des conditions de travail qui s’illustre. Le porte Idal 3G «permet de fixer et d’utiliser les injecteurs intradermiques Idal 3GM et Idal 3GT à une hauteur d’homme», explique le dossier du candidat. Ces injecteurs permettent de faire des vaccinations intradermiques sur les porcs, sans aiguilles. Et avec ce support spécifique, «l’opérateur ne porte plus le poids de l’Idal ni des flacons. Il peut donc se concentrer sur les vaccinations.» L’équipement ajoute enfin des arguments techniques à sa promotion. «Pour les animaux, la qualité d’injection est optimale car le porcelet est toujours présenté à l’Idal de la même manière.»

À lire aussi:

L’innovation pour réduire son impact environnemental

Au Space, des aides sécheresse en attendant des changements de fond