ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

La complémentarité des outils de désherbage mécanique en plein

Partager sur

La complémentarité des outils de désherbage mécanique en plein

La herse étrille à plateaux neuve en 12m s’achète un peu moins de 20.000€ actuellement et apporte des solutions intéressantes au producteur de maïs. Pour investir dans une herse à ressorts, comptez quasiment le double.

La forêt des options sur les outils de désherbage mécanique se densifie. Mais déjà, entre les différentes familles de matériels de désherbage mécanique, des disparités existent en termes d’usages et de possibilités. Mais ces différences sont aussi de la complémentarité.

Tout est question d’anticipation, de préparation et de décisions. Entre la houe, la herse, la roto étrille ou la bineuse, l’embarras du choix des outils de désherbage mécanique se pose. Charge à l’agriculteur de faire les bons, dans chaque situation. Du semis au stade 4 feuilles du maïs, la voie est libre pour la houe rotative, contrairement aux autres outils de travail en plein. Ces derniers sont trop agressifs lorsque les frêles plantules de maïs émergent. Outre son action écrouteuse, la houe rotative travaille «avec de la vitesse et très peu de réglages.» C’est en conséquence un outil «très intéressant pour se familiariser avec le désherbage mécanique», complètent Céline Rolland (GAB 56) et Christopher Brachet (fdcuma 56).

Passage de houe rotative

Grâce à la vitesse nécessaire, 12km/h pour les cuillères inversées ou 16km/h pour celles en configuration classique, la houe rotative a l’avantage du débit de chantier.

Un outil simple pour s’initier

À l’opposé, «la roto étrille l’outil est le plus agressif.» Elle est certainement aussi le plus complexe à mettre en œuvre. «C’est subtil au niveau des réglages.» Les intervenants à Désherb’innov se complètent. En revanche, contrairement à la herse étrille, la roto-étrille évite le phénomène de ratissage des résidus de cultures qui peut être problématique en système TCS.

«Il faut compter 20.000 à 25.000€ pour une roto-étrille en 9m», chiffre l’animateur cuma. En comparaison, «beaucoup d’achats de herses à plateaux se portent sur du 12m. Le tarif d’achat se situe entre 18.000 et 20.000€.» Céline Rolland ajoute: «7ch/m suffisent pour une herse étrille sur maïs.» D’autant qu’après la levée, le passage de herse s’opère à très faible vitesse. Si le débit de chantier en pâtit, «cela peut être intéressant si on dispose d’un tracteur peu puissant.»

La herse Aerostar fusion à la Croix-Helléan

Einböck présentait à Desherb’innov le 14 juin sa nouvelle gamme de herse étrille de précision.

Outils de désherbage mécanique: regarder autour de chez soi

Alors que la houe n’est efficace que jusqu’au stade une feuille des adventices, la herse étrille sert jusqu’au stade 4 feuilles des adventices… Les experts mettent ainsi en avant la complémentarité de toute cette gamme d’outils. Qu’il s’agisse de choisir ses cultures et leur conduite ou d’investir, Céline Rolland propose un premier conseil pour la valoriser. «Le mieux est de regarder déjà ce qu’il y a autour de chez soi en termes d’outils mobilisables.» Le réseau régional des Gab propose à cette fin une cartographie des matériels de désherbage mécanique en service sur son territoire.

À lire aussi: