ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Le glyphosate sera-t-il autorisé en 2023?

Partager sur

Le glyphosate sera-t-il autorisé en 2023?

Le glyphosate devrait pouvoir être utilisé après le 15 décembre 2022

En décembre 2017, l’exécutif européen renouvelait la licence du glyphosate pour cinq ans. Cette autorisation court jusqu’au 15 décembre prochain. Mais ensuite?

Le f
euilleton sur le glyphosate se poursuit. Après le renouvellement de son autorisation en 2017 pour une durée de 5 ans, la vente de l’herbicide devait donc s’arrêter le 15 décembre 2022.

Vers une prolongation d’un an

Le 15 novembre dernier, sur proposition de la Commission européenne, les Etats membres devaient voter pour ou contre la prolongation d’un an de l’autorisation de vente du glyphosate. Cette proposition devait permettre à l’Efsa de terminer son évaluation sur la substance active durant l’année 2023. A l’issue du vote, aucune majorité ne se détachait. Une bonne partie des pays préféraient en effet s’abstenir. Une situation bloquée qui fait que l’exécutif européen prendra certainement la décision de prolonger l’autorisation de l’herbicide pour une durée d’un an.
le développement des matériels de désherbage mécanique progresse face à une future interdiction du glyphosate

Les démonstrations de matériels de désherbage mécanique pour se passer du glyphosate rencontrent toujours du succès auprès des agriculteurs.

Des ventes de glyphosate en baisse

Comme chaque année, le ministère de l’agriculture publie les données relatives à la vente des produits phytosanitaires. Pour l’année 2021, ces ventes étaient de 43.013 tonnes. Un certaine stabilité par rapport à l’année précédente mais une baisse de 19% par rapport à la moyenne des années 2012-2017. Parmi tous les produits phytosanitaire, le glyphosate représente encore plus de 18% des ventes. Pourtant, les chiffres laissent apparaitre une baisse de 9% par rapport à la moyenne observée sur les 10 dernières années. A lire: Outils et coûts du désherbage mécanique.

Pas encore de solutions pour se passer du glyphosate

Les recherches pour trouver des techniques de substitution au glyphosate sont nombreuses. Parmi elles, Le projet SOLutions ACS porté par l’Apad et ses partenaires. Il consistait à trouver des solutions pour gérer l’enherbement en Agriculture de Conservation des Sols (ACS) en se passant du glyphosate. Durant trois ans cinq plateformes d’expérimentation étaient en place chez des agriculteurs. Au final, l’Apad n’a pas identifié de solutions crédibles à court terme pour gérer l’enherbement en ACS sans glyphosate. Par rapport aux modalités avec glyphosate, les expérimentations ont fait apparaitre des impacts négatifs sur différents indicateurs. Une baisse des marges brutes entre 6 et 82%. Une augmentation des GES de 5 à 29%. Mais aussi une augmentation du temps de travail entre 9 et 25%. Enfin, à lire également: Les 7 fausses bonnes idées du désherbage mécanique. Le coût du tracteur dans les chantiers de désherbage mécanique.