Les semoirs de cuma ont tout pour être fin prêts

Après une campagne de semis peu évidente pour les cultures d’automne, les regards sont tournés vers la fenêtre printanière qui arrive. En attendant, les cuma de l’Ouest ont eu une occasion d’affiner leurs connaissances, l’entretien et les réglages de leurs outils monograines.

Les semoirs sont déjà prêts à faire feu dans l'Ouest.

Avec les fédérations de cuma et la société Corteva, des journées techniques dédiées aux semoirs à maïs se sont tenues sur le terrain dans plusieurs cuma de l’Ouest. Avec Patrick Duffaud que les organisateurs avaient sollicité pour assurer les réunions, il y aura beaucoup été question de réglages, du microgranulateur ou du bloc tasseur par exemple ou d’entretien vis-à-vis de l’usure des pièces: «Les disques semeurs sont considérés usés quand on peut passer l’épaisseur d’un doigt sur le haut de la circonférence.» Un disque usé induira une mauvaise étanchéité et une mauvaise aspiration de la graine. Les changer le cas échéant fait donc partie des actions essentielles pour assurer la qualité du résultat. «Mais des disques semeurs usés peuvent remplacer ceux pour l’engrais», avec autant d’économies sur les achats de pièces à la clef.

Interventions concrètes

Outre la démonstration de la mise en place des kits insecticides, ces ajustements simples à mettre en œuvre pour améliorer la qualité des semis ont été basé sur le diagnostic des semoirs de cuma présents. Les participants ont apprécié. En Normandie, une cuma s’est vue conseiller de réinvestir 1000€ plutôt que de procéder au renouvellement de sa machine. Partout, les responsables de cuma, salariés ou agriculteurs ont aussi compris la portée agronomique des réglages à réaliser autour des roues. «Avec des roues plombeuses mal réglées, on enferme de l’air dans la ligne de semis», ce qui fera le bonheur des taupins, tandis que la régularité des densités passe par la bonne pression des pneus d’entraînement: «il est conseillé 2 bars. Légèrement moins pour un combiné. Il faut aussi que ces roues soient montées dans le bon sens», c’est-à-dire avec une orientation des crampons opposée à ceux du tracteur pour éviter les risques de patinage.

Fort de ces enseignements, les semoirs de cuma sont parés. Il ne leur reste plus qu’à bien travailler en attendant de partir au remisage, avec de la litière pour chat absorbante dans la distribution des micro-granulés, vu que cela évitera aux cannelures de se boucher.

Dans la continuité de cette opération des actions de mise en route de semoirs neufs ou récents en plein champ sont envisagées dès l’année prochaine.

Semoirs à maïs : Réunion de cumistes autour d'une semoir

Responsables de cuma, agriculteurs et salariés ont pu profiter de l’expertise de Patrick Duffaud sur 2 jours dans le Calvados et la Manche. 10 semoirs de 5 cuma ont été passés en revue. 100% présentaient des défauts qui ont été identifiés (@Florian Frémont).

Semoirs à maïs : Démontage du semoir pour opération d'entretien

Les participants ont regardé en détail les semoirs à la cuma des Menhirs à Plabennec dans le Finistère (@Alain Laurec).

Semoirs à maïs : Descentes pour microgranulés

En Loire-Atlantique, c’est à la cuma Frontanne que les interventions ont notamment détaillé comment installer le kit de diffusion queue de carpe DXP (à droite). Il faut scier l’extrémité des descentes pour la remplacer par un tube légèrement coudé et fixer le diffuseur au bout (@Maël Giraudeau).

Semoirs à maïs : Intervention d'un expert des matériels de semis dans le Morbihan

Les journées dans le Morbihan, les 10 et 11 février, à Séglien puis à Lanouée, ont été appréciées (@Christopher Brachet).

Semoirs à maïs : Observation de l'état des pièces d'un semoir de maïs

A Villers-sous-Foucarmont, en Seine-Maritime, ou encore à Bosc-Bénard-Crescy, dans l’Eure, les groupes de cuma concernés par le semis de maïs ont ausculté les éléments semeurs. Ils doivent être tranchants (non arrondis) afin que la graine ne bouge pas dans le fond du sillon (@Noëllie Maillard).

 

Entraid Vidéos

Quand détruire le couvert avant un maïs fourrage?

Un bec pour la moisson du chanvre

Comment se lancer dans le semis direct ?

Agriculture de conservation : les éleveurs ont de gros atouts

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement