Maïs : 4 ans après, le semis en quinconce abandonné

Après s’être lancé dans la technique du semis de maïs en quinconce, Yann Pinard, exploitant à Laurenan (22) a abandonné cette option. Explication.

En 2016, dans un champ qu'il a mis en place deux mois et deux jours plus tôt, Yann Pinard observe que ses maïs implantés en quinconce démarrent vite et bien.

Le but avoué, avec l’adoption de la technique du semis en quinconce, était «de mieux répartir les plantes sur la parcelle pour avoir une meilleure optimisation de l’espace donc une meilleure photosynthèse et aussi mieux valoriser l’utilisation de l’azote dans le sol», indique Yann Pinard. «Il y avait aussi une couverture du sol plus rapide par la culture d’où un développement moindre de la flore adventice.»

A lire au sujet de Yann Pinard les articles déjà réalisés :

2016 : Twinrow: mieux réparti, le maïs déploie ses voiles

Semis en quinconce: première expérience en Côtes-d’Armor

Le bio vient à bout du semis en quinconce

Depuis, l’exploitation de Yann Pinard a changé d’orientation et est passée en bio. «Le gros souci avec le semis en quinconce, c’est qu’on ne peut pas désherber sur le rang. Au début, il est possible de travailler toute la surface avec une herse étrille, ou un peu plus tard avec une houe rotative. Mais quand la culture est plus développée, il n’est pas possible d’intervenir entre les deux rangs de la ligne de semis, et les adventices se développent.» La décision a été d’investir dans un semoir classique 8 rangs, «mais en conservant un écartement de 50cm entre les rangs pour limiter les levées de mauvaises herbes. Quand on y a goûté, on ne revient pas en arrière.»

Un départ canon de la culture de maïs

Pour les semis 2020, «pas avant début mai. Il faut que la terre soit chaude pour avoir un départ canon de la culture. En bio, pas de protection contre les attaques de taupins par exemple. Il faut donc mettre tous les atouts de son côté.»


Pour aller plus loin, la rédaction vous propose d’approfondir la thématique du Twin-row avec les articles suivants.

Semis en quinconce: première expérience en Côtes-d’Armor

Maïs, colza, tournesol: le Twin-row efficace pour doper les rendements ?

Twin-row: Great Plain voit double pour le maïs

Twin-row: mieux réparti, le maïs déploie ses voiles

La rédaction vous conseille aussi de lire : [en direct des semis] Écartements réduits en maïs: rendements boostés de 23%

Entraid Vidéos

Quand détruire le couvert avant un maïs fourrage?

Un bec pour la moisson du chanvre

Comment se lancer dans le semis direct?

Agriculture de conservation : les éleveurs ont de gros atouts

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement