[Avis] Eté sec: la fissuration a du bon!

Tests et avis
matériels de fissuration des sols, démonstration

Dix matériels fissurateurs en comparaison dans la parcelle.

25/10/2018 - 06:30

Après une campagne difficile et un travail du sol souvent réalisé dans de mauvaises conditions, la structure de nos parcelles a été mise à rude épreuve. Il est temps de remédier à tout ça.

Partagez cet article: [Avis] Eté sec: la fissuration a du bon!

Le 5 septembre dernier, la fédération des cuma du Gers organisait une démonstration autour de la fissuration des sols en partenariat avec la chambre d’agriculture du Gers.

Initiée par la cuma La Belmontaise à Belmont dans le Gers, cette journée avait pour but d’évaluer l’état de fissuration du sol après passage de plusieurs outils. Les agriculteurs présents ont pu comparer pas moins de dix matériels.

fissurateur arbos

Matériel Arbos. La Fdcuma 32 remercie les agriculteurs, concessionnaires et la cuma voisine qui se sont mobilisés pour nous montrer leurs matériels. Merci également à l’expertise de Jean Arino (CA32) et à la cuma La Belmontaise qui accueillait cette journée de démonstration.

Dix matériels en démo

Parmi ces outils, nous avions un Cultiplow-Agrisem, un Craker-Alpego, un Souchu Pinet, un Rock-Arbos, un Attila-Maschio, un Cayman-Alpego, un CLC-Kverneland, un Demeter-Actisol, un Synchro-Pöttinger, un Bechamatic (rotobèche).

Si le travail de surface est toujours intéressant à observer, la question portait d’abord sur le travail en profondeur. Nous avons donc fait appel à un pelliste (Bertrand Labourdère) pour réaliser des profils de sol et évaluer l’état de fissuration jusqu’à 35 cm. C’est la valeur à laquelle nous avions préalablement réglé les outils. La parcelle en question n’avait pas été décompactée depuis 6 ans et les conditions particulièrement sèches ont rendu la pénétration quelquefois difficile.

fissurateur Actisol

Actisol.

Objectif 35 cm

Cependant les outils présents ont tous montré un horizon fissuré en profondeur entre 25 et 40 cm, avec des différences au passage inter-dents. Les fissurateurs purs comme le Souchu Pinet (dent Michel) laissent un noyau dur pas toujours ébranlé par le passage de l’outil. Au contraire, d’autres comme le Cultiplow (lame à soc décalé), le Craker, le Maschio le Rock avec ailettes et l’Actisol fissurent la quasi-totalité de la surface travaillée. Néanmoins la production de terre fine engendrée par le Craker, l’Attila ou le Rock peut nuire à l’aération du sol en venant obstruer la porosité créée par le passage du matériel. Attention donc à ne pas dépasser 8 à 10 km/h avec ces derniers.

fissurateur Agrisem

Agrisem.

Chisels et déchaumeurs

Les chisels et déchaumeurs à dents comme le Cayman, le Pöttinger, le CLC et le Bechamatic, ont démontré de belles aptitudes à rentrer en profondeur avec une moyenne de 25 cm et un travail satisfaisant pour les conditions. On reste quand même sur un travail plus superficiel du sol avec des outils qui ne sont pas destinés à faire de la fissuration.

Le brassage des horizons du sol était également un élément de comparaison entre les outils. Ainsi, on a pu différencier le Cultiplow, le Souchu Pinet et le Demeter qui ont laissé la matière organique en surface alors que les autres matériels ont tendance à l’incorporer dans le sol.

fissurateur Alpego

Alpego.

fissurateur Maschio

Maschio.

 

A lire également: une astuce pour réduire le coût des pièces d’usure d’un décompacteur, les enseignements d’une démonstration de décompacteurs en Indre-et-Loire, et ceux d’une autre démonstration de décompacteurs dans le Finistère.

Florent Georges
Publicité
Simple Share Buttons