Epandage, fourrages et couverts pour les éleveurs

Une journée technique riche du côté des thèmes abordés comme des intervenants attend les éleveurs le 2 septembre à Vergoncey (50). On y parlera épandage, fourrages, couverts, méthanisation, agroécologie et prestations de Cuma.

Une journée à thèmes multiples qui intéressera forcément les éleveurs.

La journée MécaElevage du 2 septembre à Vergoncey dans le Sud Manche offrira un programme riche à son public d’éleveurs. D’abord trois thèmes principaux: l’épandage d’effluents, les fourrages et les semis de couverts. Ensuite en complément: les chantiers en prestation grâce aux salariés de Cuma, l’agroécologie et la méthanisation. Intervention et témoignages se succéderont en alternance avec des démonstrations.

Épandage

L’épandage de lisier, fumier et digestats sera l’objet d’un forum technique et de démonstrations. À partir de 11h30, rendez-vous avec les experts. Quels équipements? Quelle logistique? Avec ou sans tonne? Comment réduire les pertes d’ammoniac? Et 9 matériels en action à partir de 14h: Claas, Delta Trailers, Holmer, Jeantil, Joskin, Ploeger, Sodimac, Vervaet et Vredo.

Fourrages

Les fourrages font l’objet de trois ateliers à partir de 11h30: «Maîtriser la récolte de l’herbe en collectif», «Le bon fourrage, des vaches heureuses», et «Être plus autonome en protéines». On y parlera donc alimentation, herbe, méteils, organisation, prestations, banque de travail, etc.

affiche mécaElevage

Un événement du réseau cuma Ouest.

Couverts végétaux

L’essentiel sur les couverts végétaux en une heure, telle est la promesse du forum technique, à 15h30. Il aura été précédé à 11h30 d’une démonstration de semis. Au programme, cinq matériels: Amazone, Claydon, John Deere, Kverneland et Lemken.

Pass sanitaire à prévoir

L’entrée coûtera 5€ sur place mais elle est gratuite en ligne. S’inscrire au préalable évitera d’autre part de faire la queue pour le faire à l’entrée. La journée MécaElevage est par ailleurs soumises aux règles sanitaires liées au covid. Un pass sanitaire sera demandé à l’entrée, de même que le port du masque et une distanciation physique.

En complément:

 

Entraid Vidéos

Quand l’azote se volatilise, les euros aussi s’envolent !

Un robot qui récolte l’herbe et la distribue

Prestation et qualité dans le sillage de l’automoteur

2.000 € d’économies de litière

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement