ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

Quand l’organisation des cuma est source d’innovation

Partager sur

Quand l’organisation des cuma est source d’innovation

L'AG commune des cuma du Château et de l'Angillon s'est poursuivie avec un temps convivial. (Crédits: Cuma Bourgogne Franche-Comté)

Pour fournir un service de qualité aux adhérents, les cuma doivent se remettre en question et innover. C’est le cas des cuma suivantes au travers d’une nouvelle organisation de l’Assemblée Générale et de la délégation de l’administratif. Rencontre.

Pour la première fois, la cuma du Château et la cuma d’Angillon ont réalisé leur assemblée générale en même temps, vendredi 8 juillet. Situées sur le même territoire, ces deux cuma complémentaires répondent aux besoins des agriculteurs locaux. Les adhérents sont sensiblement les mêmes d’une cuma à l’autre. Ainsi, pour ne pas mobiliser à deux moments différents les adhérents, les Conseil d’Administration ont fait le choix de regrouper les deux assemblées générales le même jour. Pour créer plus de convivialités, la partie administrative a été suivie par un barbecue. Les adhérents ont apprécié l’initiative. Pour continuer sur leur lancée, les cuma souhaitent avoir le même comptable, afin de faciliter la prise en mains des comptes par le comptable du CER France qui se déplace pour les présenter. Peut-être un rapprochement plus important au sein de ces deux cuma dans les années à venir?

Portrait de la cuma du Château

La cuma du Château a été créée en 1989. Depuis, elle propose à ces adhérents du matériel pour la mise en place de culture avec un déchaumeur, une charrue, un semoir et un pulvérisateur. La cuma a dernièrement obtenu une subvention pour acquérir une herse étrille de 9m. Subventionnée à hauteur de 50% au travers du dispositif PCAE, la cuma va proposer prochainement cette alternative aux produits phytosanitaires au prix de 14,13€/ha.

A lire: Herse étrille en cuma: des prix d’achat de 1.100 à 2.300€/m.

Portrait de la cuma de l’Angillon

Pour sa part, la cuma d’Angillon se révèle un peu plus vielle, avec une création en 1959. Sa spécialité? Le matériel d’élevage, avec des épandeurs à fumier, des plateaux fourragers, des presses, etc. De plus, la cuma propose également un service de traction partagée. Renouvelés en 2019, les deux tracteurs Fendt réalisent mutuellement 1.600 heures en moyenne chaque année. Cela permet à la cuma de présenter ce service à un prix attractif de 27,39€/h avec le GNR en 2021.

Déléguer l’administratif

Ensuite, cette assemblée générale était également l’occasion pour le conseil d’administration de la cuma d’Angillon de faire le point sur l’appui administratif de Charlène Fournillon. Ancienne assistante à la fédération régionale Cuma Bourgogne Franche Comté, Charlène a créé son entreprise: La clé des choix (contact@lacledeschoix.fr; 06.49.68.47.67) en devenant secrétaire indépendante. Familiarisée avec le milieu des cuma, elle s’occupe actuellement du suivi de la facturation des adhérents avec notamment la gestion des prélèvements et du règlement des fournisseurs. La cuma a fait appel à ses services en janvier pour soulager le trésorier, Dominique Mainet dans ces tâches. Celui-ci est d’ailleurs ravis de pouvoir travailler en binôme avec Charlène et ne souhaite pas se passer de ses services.

Ce n’est pas la première cuma du Jura à déléguer une partie de l’administratif. Depuis un an, la cuma de la Combe d’Ain fait appel aux services de La clé des choix pour différentes tâches. La cuma a souhaité travailler avec Charlène pour effectuer la mise à jour du capital social afin de limiter les erreurs. Aujourd’hui, elle s’occupe également de pointer les relevés bancaires, de préparer les documents pour la comptabilité et de suivre la facturation avec les règlements des adhérents.

Parlons un peu argent

Aujourd’hui, la clé des choix propose une prestation de secrétariat à ces deux cuma pour 30€/h. Pour réaliser ces différentes tâches, Charlène travaille entre 20 et 30 heures annuellement.

Le recours à une prestation de secrétariat se révèle très avantageux pour les cuma. Les contrats sont adaptables à la variation des besoins. Il n’est pas nécessaire d’aménager des locaux particuliers. Généralement, la secrétaire indépendante travaille depuis son domicile avec son propre équipement informatique. Contrairement à employer une secrétaire, il n’y a pas de charge salariale, pas de congés à payer… Un autre avantage non-contestable en cuma, c’est la fidélisation du trésorier!

Aujourd’hui, différentes solutions s’offrent à vous pour déléguer des tâches. Il est possible d’employer une personne, de faire appel à la fédération, de trouver un prestataire, de solliciter un groupement d’employeur déjà existant ou même d’en créer un au sein de la cuma. Pour chaque situation, il y a des avantages et des inconvénients, c’est pour cela que vous pouvez être accompagné par votre animateur ou animatrice sur cette thématique au travers du dispositif DiNA.

Enfin, à lire également: Déléguer l’administratif pour se concentrer sur la stratégie.