Parts de marché tracteurs 2018: qui vend le plus ?

Le national
Parts de marché tracteurs 2018: John Deere en tête

En 2018 en France, un tracteur standard immatriculé sur 5 était un John Deere.

10/01/2019 - 15:06

Axema vient de dévoiler ses chiffres concernant le marché français des tracteurs 2018. Quel est l'état du marché? Qui vend le plus de tracteur en France? Le point avec les principaux chiffres à retenir.

Partagez cet article: Parts de marché tracteurs 2018: qui vend le plus ?

Début janvier, nous présentions les parts de marché tracteur 2018 dans le réseau des cuma, mais qu’en est-il du marché français du tracteur agricole 2018 global? Axema, Union des industriels de l’Agroéquipement, donne aujourd’hui la réponse en publiant les chiffres des immatriculations de tracteurs 2018.

Les 3 chiffres à retenir

  • 21 123 tracteurs standards immatriculés en France en 2018 (soit un recul de 6% par rapport à l’an dernier) ;
  • 1 tracteur standard sur 5 immatriculé en France en 2018 est un John Deere ;
  • 1 tracteur étroit (vignes et vergers) sur 4 immatriculé en France en 2018 est un New Holland.

Le marché 2018 des tracteurs standards

Sur le marché français des tracteurs standards, le leader reste John Deere avec une part de marché de 20,3% (19,5% en 2017), mais le grand gagnant est New Holland qui progresse de 4 points et affiche une part de marché de 17,2%.

Parts de marché tracteurs 2018 - Top 3 des marques

_______________

Juste derrière, la bataille est redoutable: Fendt progresse de deux places et atteint la troisième marche du podium avec une part de marché de 12,4%, tandis que dans le même temps, son cousin Massey Ferguson fait le chemin inverse avec une part de marché en recul de 2,1 points. Claas progresse sensiblement à 11,5% (11,2% en 2017) et conserve sa 4e place.

Dans le reste du peloton, on retiendra les progressions de Case IH (8,7% contre 7,4% en 2017) et Valtra (7,5% contre 6,8% en 2017).

Parts de marché tracteurs 2018 - de la 4e à la 7e place

___________

Vient ensuite à la 8e place le cas Kubota qui nécessite explications. En effet, le net décrochage de la part de marché du Japonais (4,1% en 2018 contre 8,2% l’année précédente) ne reflète pas la réalité du terrain. Contacté par téléphone, le constructeur annonces des ventes en progression sur l’année 2018. Il faut donc voir à travers ce chiffre de part de marché 2018 une anticipation des immatriculations de 1,5 à 2 points à la fin de l’année 2017 (selon nos estimations). Si l’on raisonne en ventes (et non plus en immatriculations) la part de marché Kubota 2018 devrait plutôt se situer autour des 6%.

A la 9e place du classement, Deutz-Fahr affiche un léger recul: 4% en 2018 contre 4,5% en 2017.

Côté contexte, précisons que le nombre d’immatriculations de tracteurs neufs en France continue de reculer: 21 123 en 2018 (-6% par rapport à 2017). Rappelons que 24 843 tracteurs neufs avaient été immatriculés en France en 2015.

Parts de marché tracteurs 2018 - évolution

___________

Le marché 2018 des tracteurs étroits

Le nombre d’immatriculations de tracteurs étroits en France est en recul de 27,5%: 2 939 immatriculations en 2018 contre 4 054 en 2017. Un chiffre qui s’explique notamment par des événements climatiques importants dans deux gros bassins de production: la grêle, le gel et la sécheresse.

Dans ce contexte, les trois principaux acteurs du marché français sont en progression: New Holland réalise 25,1% des immatriculations (21,1% en 2017), Fendt 17,8% (17,3 % en 2017) et Kubota 12,9% (8,1% en 2017).

Publicité
Simple Share Buttons