Pichon en redressement judiciaire, Gilibert en liquidation

Pichon cherche un repreneur. Son carnet de commande est bien rempli mais l’entreprise a été plombée par de gros investissements réalisés en 2015.

Une usine toute neuve (© Willy Berré).

Mise à jour le 4 janvier 2018 : Pichon repris par Samson Group

Coup dur pour le machinisme agricole breton: Pichon SAS est en redressement judiciaire avec une période d’observation de 6 mois renouvelable. L’entreprise, qui annonce un carnet de commande «bien rempli» et se revendique «n°1 de l’épandage en France», a des atouts indéniables et cherche un repreneur. Elle dispose d’un usine toute neuve, construite en 2015 à Landivisiau (Finistère).

En 2015, Pichon avait également racheté Gilibert Industrie (Isère), un constructeur alors en redressement judiciaire. La reprise n’a malheureusement pas donné les fruits escomptés et Gilibert vient pour sa part d’être placé en liquidation. A suivre…

Entraid Vidéos

Semer les couverts végétaux avec un broyeur

Un tracteur John Deere 8R autonome au CES de Las Vegas

Zapping vidéo: nos plus belles images de 2021

Le tracteur portique à hydrogène a une longue histoire

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement