Dans le Centre, les salariés de cuma partagent leurs expériences

Les salariés de cuma sont encore peu nombreux dans le Centre. Ils ont tenu leur première réunion à Lucay-le-Mâle dans l’Indre. L’occasion de confronter leurs expériences et de progresser.

Une rencontre annuelle des salariés pour échanger sur des questions pratiques qui se posent dans les cuma du Centre.

Se rencontrer, échanger, faire part de ses expériences réussies ou non, découvrir des façons de faire différentes, c’est ainsi que l’on progresse dans les cuma et dans le réseau. Fort de ce principe, 11 salariés se sont retrouvés à la cuma la Poussière à Luçay-le-Mâle (36) le 24 mars 2016, pour échanger sur leur métier, leurs expériences pratiques et les questions qui les concernent directement.

 Onze salariés

Pour l’instant, cinq cuma de la région Centre Val de Loire emploient onze salariés. Il s’agit des cuma Val de Veude, Chemillé et Chenin (Indre-et-Loire), Vallée du Loir (Loir-et-Cher) et la Poussière (Indre).  Les type d’emplois concernés sont les postes de chauffeurs, mécaniciens ou chauffeurs-mécaniciens, ainsi que des postes de comptables ou d’assistantes administratives.

Des questions concrètes

Les salariés de cuma n’ont pas d’occasion d’échanger avec des collègues de même profil. Cette réunion, organisée à la demande des responsables de cuma, a permis d’aborder des questions concrètes : gestion du  temps de travail, méthode de saisie et répercussions sur  la facturation aux adhérents, commande de pièces et gestion des stocks, besoins de formation. Chaque salarié a présenté sa situation et ses expériences. Les échanges ont aussi permis d’aborder les questions de manière transversale entre tous les métiers qui sont en fait très complémentaires. Par exemple, une méthode de saisie des temps passés facilitera le travail de facturation (gain de temps administratif). Cette rencontre a permis de recenser les compétences et les méthodes de chaque salarié. Chacun a pu noter des points sur lesquels réfléchir avec ses responsables pour améliorer son fonctionnement et celui de sa cuma. Pour les cuma qui ont un projet d’embauche, certains de ces salariés pourront être sollicités pour former et conseiller le nouvel embauché. Rendez-vous est pris pour une seconde réunion en janvier 2017 en espérant accueillir de nouveaux salariés du réseau.

L’emploi, une réponse aux enjeux des cuma
Le développement de l’emploi est l’un des enjeux importants pour l’avenir des cuma. Face à la complexification des matériels, le manque de temps, la diversité des besoins, les cuma peuvent trouver des réponses grâce à l’embauche de salariés. Que ce soient des chauffeurs, mécaniciens, assistants administratifs ou comptables, chaque salarié apporte des compétences qui permettent d’améliorer les performances de la cuma tant sur l’organisation de chantiers, l’entretien des matériels ou la gestion administrative et financière de la structure. Ces cinq cuma ont fait le choix d’embaucher et ne le regrettent pas.

 

Entraid Vidéos

Une AG sous format d’un journal télévisé

Salon Terr’Eau Bio, rendez-vous les 30 juin et 1er juillet

«Le collectif fait la force» et c’est le Ministre qui le dit !

Le désherbage mécanique en mode digital

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement