ePrivacy and GPDR Cookie Consent by TermsFeed Generator

En Aveyron, un service épareuse adapté

Partager sur

En Aveyron, un service épareuse adapté

Le bras semi-avancé coulissant.

Les responsables de la cuma du Carladez, en Aveyron, souhaitent faire évoluer le service épareuse.

Le service épareuse de la cuma du Carladez, en Aveyron, rassemble bon nombre d’adhérents et réalise 450h/an. C’est actuellement un tracteur attelé à une machine SMA 2250 avec un bras de 5m, qui assure ce service.

Cette année c’est l’heure de réfléchir au renouvellement de l’épareuse. Pour ce faire les responsables ont souhaité voir les évolutions qu’il y avait sur ce matériel.

Un service épareuse plus performant

L’objectif est d’avoir un ensemble un peu plus spécialisé, facilitant le travail du salarié. Mais aussi doté d’un bras semi-avancé, une transmission à variation continue permettant de conduite à la pédale. Et une cabine 4 montants dotée d’une bonne visibilité à droite.

Pour ce faire, ils ont organisé une démonstration avec un tracteur Lindner commercialisé sous les couleurs de la marque Noremat et d’une épareuse 5m de portée.

Les adhérents présents ont apprécié la prise en main de la transmission et du tracteur en général.

La stabilité est plutôt bonne. Sur l’épareuse, le visiobras présent permet de déplacer la partie avancée du bras pour améliorer la visibilité à l’avant. D’autres présentations auront sans doute lieu.

Enfin, un cahier des charges est établi pour définir les besoins. Il sera envoyé aux concessionnaires et constructeurs afin qu’ils formulent leurs propositions.

A lire aussi:

Rousseau: lancement de la gamme d’épareuses électriques.