Une saison d’ensilage gravée sur la carte

Cette carte de l’interface Karnott retrace une saison d’ensilage à la cuma Ar Bodou (29). Mais la machine en fait une autre en Vendée.

Un grand secteur au Nord-Ouest de Brest (illustration Karnott).

Grâce à son boîtier Karnott, l’ensileuse Krone partagée entre la cuma La Croisière (Vendée) et la cuma Ar Bodou (Finistère) a enregistré sa saison 2019. «Ici, nous n’ensilons pas d’herbe, explique Julien Hindré, président d’Ar Bodou. L’ensileuse vient de Vendée uniquement pour le maïs, sachant que là-bas il leur reste une autre ensileuse, la plus ancienne des deux, au cas où ils n’auraient pas fini.» Cette collaboration à 365km de distance dure depuis 22ans. En 2019, la machine est arrivée par camion dans le Finistère le 3octobre et est repartie vers le sud le 15novembre.

Facturation à l’hectare

La cuma Ar Bodou a investi dans plusieurs boîtiers Karnott, pour un suivi permanent ou seulement ponctuel de ses matériels. «En Vendée, la cuma facture à l’heure alors qu’ici nous sommes habitués à raisonner à l’hectare, précise Julien Hindré. Le boîtier Karnott m’a permis de connaître la surface des parcelles et de distinguer les heures de déplacement. C’est un bon indicateur pour affiner le tarif.» A titre d’information, la Big X a parcouru cette année 1380km dans le Finistère, dont 780 dans les parcelles et 600 sur la route. Pour l’organisation de la campagne d’ensilage, les adhérents se réunissent 8-10 jours avant le début. «Cela nous permet de réserver les remorques et les tasseurs. Nous laissons les dimanches et quelques jours libres au cas où il faudrait décaler à cause de la météo.» La cuma propose sept remorques et un tracteur tasseur avec lame.

carte Karnott ensileuse Krone Cuma Ar Bodou

La carte telle que Julien Hindré la voit sur son smartphone.

Les deux concessions engagées

Au départ, l’ensileuse était conduite par un salarié de la cuma vendéenne, mais c’est aujourd’hui un agriculteur finistérien qui assure cette fonction sur place. Quant au suivi, il est partagé entre les deux concessions. «L’ensileuse a été achetée auprès du concessionnaire Krone en Vendée, mais le nôtre est aussi engagé dans l’affaire. De cette manière, nous avons un très bon service dans les deux sites.»

Entraid Vidéos

Fenaison : trois systèmes d’organisation et stratégies d’investissement gagnantes

Les outils ont leur agenda grand ouvert

Une orga humaine au top pour 10 euros de la tonne, modulation comprise

Lisier : ils choisissent un automoteur Vervaet, deux citernes routières et un caisson de stockage de 92m3

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement