Une unité de méthanisation adhère à une cuma!

Après plus de deux années à rechercher des solutions, face à un blocage juridique, l’unité de méthanisation SAS Méthabraye a enfin pu adhérer à la cuma du Carrefour suite à l’évolution de la réglementation.

A l'origine de l'unité de méthanisation Méthabraye, inaugurée le 28 novembre 2018, figurent les adhérents de la cuma d'élevage du Carrefour.

La cuma du Carrefour est une coopérative à dominante élevage. Elle se situe sur la commune de Savigny-sur-Braye dans la région du Perche en Loir-et-Cher. Forte de ses 32 adhérents et 33 matériels, cette cuma fait plus de 120.000€ de chiffre d’affaires. Elle a, comme principales activités, la manutention, les presses et l’épandage de fumier et de lisier. Une partie des adhérents s’est engagé dans un projet d’unité de méthanisation il y a quelques années.

Le projet Méthabraye

L’unité de méthanisation SAS Méthabraye, regroupe 17 exploitations agricoles du Perche qui apportent plus de 30.000 tonnes d’effluents d’élevage. Leur idée de départ est de porter ensemble un projet de méthanisation avec valorisation du biogaz en biométhane injecté dans le réseau. Mais la capacité d’injection sur la commune de Savigny-sur-Braye est insuffisante. Le choix a donc été fait de liquéfier le biométhane pour rendre possible son transport vers un point d’injection proche de la ville de Vendôme. La production estimée est de 12 GWh/an.

Des activités nouvelles pour la cuma

«Nous savions que l’unité de méthanisation pouvait développer l’activité de notre cuma: télescopique, transport et épandage. Nous voulions qu’il y ait des liens étroits entre la SAS Méthabraye et la cuma. Pour mener à bien cette réflexion, nous avons réalisé un conseil stratégique DINA cuma avec la fédération des cuma» explique Eric Samson.  «Fin 2018, l’animateur nous a dit que la méthanisation n’étant pas reconnue activité agricole, la SAS Méthabraye ne pouvait pas être adhérente d’une cuma. Il a donc recherché différentes solutions alternatives».

Aucune solution n’a permis d’associer la cuma. Les dirigeants de l’unité de méthanisation ont alors décidé que ce serait la SAS qui organiserait les tournées de transport des matières pour le méthaniseur. Les dirigeants ont décidé également que ce serait la SAS qui assurerait l’épandage du digestat. Mais en passant par un prestataire de service.

La méthanisation devenue «activité agricole»

Grâce au travail syndical de la Fncuma, les dernières lois d’orientation agricoles ont successivement modifié la définition des activités relevant du domaine agricole. Maintenant, l’activité de méthanisation est devenue une activité agricole sous réserve de remplir deux conditions indissociables:

  • plus de 50% des matières utilisées par le méthaniseur doivent être issues d’exploitations agricoles,
  • et le capital de la société de méthanisation doit être majoritairement détenu par des exploitants agricoles individuels ou des exploitations sous forme sociétaires dont le capital est lui-même détenu à plus de 50% par des exploitants.

«C’est tout à fait notre cas!» sourit Eric Samson. La SAS Méthabraye remplissant ces deux conditions, elle a donc pris des parts sociales dans la cuma du Carrefour en s’engageant sur le chariot télescopique pour la manutention. «En fonction des heures d’utilisation qui seront faites, nous sommes en réflexion pour l’acquisition d’un second chariot télescopique» explique le président de la cuma qui conclut «Un premier pas a été franchi, maintenant nous savons que nous aurons plusieurs solutions pour la manutention et l’épandage du digestat.»

Article extrait du numéro spécial Entraid’ Centre Val de Loire – Octobre 2019.

A lire en complément: Liquéfier le biométhane.

Entraid Vidéos

[Coup de coeur] Métha Bel Air, une pionnière du biogaz

[Méthanisation] Les cuma à fond dans leur rôle

Méthanisation: l’expérience éclairée de la SAS Métha-Ferchaud

Chaud, le méthaniseur !

A LIRE également

Nos offres
d'abonnements

Papier + 100% numérique

Recevez votre magazine chez vous en plus de l’abonnement numérique

Je m'abonne
abonnement